Salon international du livre de Québec 2016 : Mon bilan

Logo du Salon international du livre de Québec.

Mon expérience au Salon international du livre de Québec 2016 en 10 points :

  1. J’ai rencontré des passionnés de lecture et du livre. J’ai développé des liens. Aussi, j’ai revu des gens que je n’avais pas vu depuis longtemps. Et étonnamment, j’ai rencontré des gens qui m’ont reconnue et qui savaient que je donne mes redevances pour l’alphabétisation!
  2. J’ai assisté à l’enregistrement de l’émission Plus on est de fous, plus on lit! et j’ai compris pourquoi les invités semblent si à l’aise. Je crois sincèrement que l’écoute active de l’animatrice, Marie-Louise Arsenault, les rend à l’aise. Malheureusement, j’étais trop près pour prendre une photo sans déranger les gens.Une photo prise lors de l'émission Plus on est de fous, plus on lit! au Salon international du livre de Québec.
  3. J’ai eu la chance d’assister à une entrevue de Bernard Werber. Il faut savoir que j’adore Bernard Werber et que j’admire sa persévérance, sa discipline et sa créativité. Il a eu une grande influence sur moi au fil des années. Je blaguais en disant que je pourrais tomber dans les pommes en le voyant, un peu comme les filles qui s’évanouissaient pendant la Beatlemania. Il a demandé à l’assistance si des gens écrivent ou veulent écrire. Évidemment, j’ai levé la main. Comme j’étais pas mal la seule, il m’a donné des conseils d’écriture. Je ne me souviens de rien de ce qu’il a dit puisque j’étais trop impressionnée parce qu’il me regardait! #groupie
  4. J’ai parlé du livre La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette plusieurs fois pendant le Salon. Je suis loin d’être la seule qui a été touchée par ce livre. J’en ai jasé avec Louise Portal qui m’a suggéré Une enfance mal fermée de Jean-François Beauchemin. Elle m’a fait la lecture d’un extrait.Louise Portal m'a recommandé le livre Une enfance mal fermée de Jean-François Beauchemin
  5. Un client au kiosque de La Pastèque m’a recommandé Le bestiaire des fruits de Zviane parce qu’il a aimé les premières pages. « Vous devez vous acheter ce livre madame. J’ai lu les premières pages et c’est super bon. » Et moi de lui répondre que j’en ai parlé sur mon blogue dernièrement. Ce n’est pas la réponse qu’il attendait!
  6. J’ai revu la merveilleuse Mélanie Loisel. Elle m’a offert une dédicace très touchante et très puissante.Dédicace de Mélanie Loisel.
  7. J’ai découvert des vidéos de flûte à bec sur Youtube grâce à Guillaume Demers d’Espoir en canne. Rires garantis!
  8. Sur une note plus triste, c’était spécial de voir la photo de Julie Grenier, une auteure décédée en octobre 2015, au kiosque de Messagerie ADP.
  9. J’ai plein de nouveaux livres dans la pile à côté de mon lit. J’en ai lu quelques-uns à date et je vais vous en parler bientôt. J’en profite pour vous dire que je partage mes lectures pré-dodo chaque soir sur Instagram et sur Facebook. Me suivez-vous?
  10. Je suis tellement dans l’instant présent que j’ai à peine pensé à utiliser les médias sociaux pendant les 5 jours que j’ai passé au Salon. Aussi, j’ai pris peu de photos. Je ferai peut-être mieux l’an prochain!

Aimez-vous les salons du livre? Étiez-vous à celui de Québec?

Suivez-moi sur les réseaux sociaux : social-006-round_facebook social-003-round_twitter social-038-round_instagram social-033-round_pinterest social-011-round_linkedin

10 réflexions sur “Salon international du livre de Québec 2016 : Mon bilan

  1. Ping : Ça peut pas être pire… | Nathalie Roy | Julie lit au lit

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s