Bienvenue sur Julie lit au lit!

julielitaulit-chrishadfieldBienvenue sur un blogue de lecture pas comme les autres! La valeur ajoutée du blogue est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture. 

La mission du blogue

La mission du blogue est de rendre la lecture accessible à tous. Concrètement :

  • Il y a en pour tous les goûts, ou presque! J’ai des goûts variés et je vous les partage. Parfois, on pense que l’on n’aime pas lire, jusqu’à ce que l’on trouve LE livre. Ici, on s’inspire!
  • Je parle de lecture avec des mots accessibles. Je ne ressens pas le besoin de vous démontrer à quel point j’ai de la culture et je ne cherche pas à séduire les maisons d’édition. J’utilise les mêmes mots que lorsque je parle de livres devant un café.
  • J’amasse des fonds pour l’alphabétisation via des liens d’affiliation. Ces liens vous permettent d’acheter des livres dans un réseau de librairies indépendantes, sans que ça vous coûte plus cher. En prime, je redonne la totalité des 4% que j’obtiens sur chacune des transactions. Tout le monde est gagnant! Cliquez ici pour en savoir plus.
  • Je suis la fondatrice de l’événement Le 14 février, je donne un livre!, aussi connu sous le nom #LivreStValentin. Chaque 14 février, je donne des livres un peu partout sur mon chemin et je vous invite à en faire autant. Cliquez ici pour lire le bilan de l’édition 2017.

« Il y a à peu près 53% de la population qui éprouve des difficultés sérieuses en lecture et en écriture, au Québec, maintenant, en 2017. C’est aberrant! Je fais ma part de cette façon-là. » Lors de mon passage à l’émission Première Heure, que vous pouvez écouter ici.

La petite histoire

Je viens d’un milieu où l’éducation n’était pas valorisée. Pour une raison que j’ignore, j’étais douée à l’école. Je lisais beaucoup et partout. Même dans mon lit la nuit grâce aux lampadaires. Mon intérêt pour la lecture était souvent tourné au ridicule dans ma famille. Je suis presque certaine que mon père était analphabète. Il est loin d’être le seul au Québec. Ça devait être confrontant pour lui de me voir réussir là où il n’avait pas réussi. J’ai arrêté l’école à 16 ans. Je suis retournée au secondaire à 23 ans et j’ai débuté l’université quelques mois plus tard. Je suis la première à avoir un secondaire 5 dans ma famille.

Passionnée d’éducation, j’ai étudié en éducation des adultes et je me consacre à la formation en milieu de travail. J’ai eu l’opportunité de travailler en alphabétisation il y a quelques années. Ce fut une expérience très enrichissante!

Consciente de ma chance et de ma facilité d’apprentissage, j’aime aider les gens à devenir autonomes.

Comment participer

On parle du blogue

Me contacter

social-006-round_facebook social-003-round_twitter social-038-round_instagram social-033-round_pinterest social-011-round_linkedin

N’hésitez pas à commenter et/ou à me recommander des lectures!  

Au plaisir!

Julie 

15 réflexions sur “Bienvenue sur Julie lit au lit!

  1. Ping : 3 fois plus d’argent pour l’alphabétisation jusqu’au 31 décembre | Julie lit au lit

  2. Ping : Acheter via mes liens d’affiliation : une excellente idée! | Julie lit au lit

  3. Ping : En as-tu vraiment besoin? | Pierre-Yves McSween | Julie lit au lit

  4. Ping : Noël et éprouver des difficultés en lecture et/ou en écriture | Julie lit au lit

  5. Ping : 5 activités à ne pas manquer au Salon du livre de Montréal | Julie lit au lit

  6. Ping : Une chandelle pour Julie lit au lit | Julie lit au lit

  7. Ping : Lire et écrire à Copenhague | Julie lit au lit

  8. Ping : Julie vous répond : Quelles sont tes habitudes de lecture? | Julie lit au lit

  9. Ping : L’article dont vous êtes le héros / l’héroïne | Julie lit au lit

  10. Bonjour Julie,

    Français d’origine j’ai longtemps vécu à Montréal (j’ai même la double nationalité).

    J’ai rencontré beaucoup de personnes comme votre père, analphabètes inavoués, qui avaient souvent « oublié leurs lunettes » pour justifier qu’ils ne lisent pas une affiche, une note chez Jean Coutu, ou autre…

    Je vous invite à lire un livre sur la vie d’une québécoise amie que j’ai bien connu : Kolette Turcot. Oui elle écrivait son prénom avec un K, car on lui a souvent dit qu’elle était « un cas ». Elle savait lire mais avait du mal à écrire, mettant par exemple les virgules et points là où cela faisait joli…
    a bâti son livre avec un autre de mes amis, Lucien.

    Je viens de regarder. On en trouve encore un exemplaire sur Amazon, mais on devrait en trouver dans certaines bibliothèques…
    Kolette, par Kolette Turcot et Lucien Duquesne.
    ISBN-13: 978-2904972126

    Bravo pour ce blog ;-)

    Michel Lansard
    –> http://jautre.com

    Aimé par 1 personne

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s