Julie lit au lit

Art de lire & Alphabétisation

Je suis à la recherche d’un nouvel emploi dans le milieu du livre

Je ne travaille plus à la Librairie Morency. Dans cet article, je vous explique pourquoi je ne suis plus à l’emploi de la Librairie Morency et je vous dis ce que je cherche comme nouvel emploi.

Pourquoi je ne suis plus à l’emploi de la Librairie Morency

Avant de vous dire pourquoi je ne suis plus à l’emploi de la Librairie Morency, je vais vous dire pourquoi je vous en parle ici :

  • L’écrire ici m’évite de le dire plusieurs fois. Je sais que je vais devoir l’annoncer de vive voix à quelques personnes, mais ça va diminuer le nombre de fois.
  • En l’écrivant ici, je limite la déformation du message. Je veux éviter le jeu du téléphone, ce fameux jeu où un message dit à l’oreille d’un participant est complètement transformé lorsqu’il arrive à l’oreille du dernier participant, quelques secondes plus tard.
  • Aussi, puisque je suis à la recherche d’un nouvel emploi et que tout bon employeur peut se poser la question du pourquoi je change d’emploi, je devance la question.

J’ai appris le 6 février 2020 qu’un nouveau libraire était embauché et que je tombais à 0 heure par semaine. J’étais la dernière arrivée (en décembre 2018) et la propriétaire a le droit de gérer son entreprise comme elle l’entend.

J’ai reçu cette carte de souhaits de la part de la propriétaire le 16 janvier 2020, soit 3 semaines avant qu’on m’annonce que je tombe à 0 heure par semaine au profit d’un nouveau libraire.

Quelques précisions :

  • Je n’ai absolument rien contre le nouveau libraire.
  • Je n’ai pas eu d’avis disciplinaire ou de commentaire négatif. Au contraire, j’ai reçu plusieurs compliments de la part de la propriétaire depuis mon arrivée officielle à la Librairie Morency en décembre 2018.
  • Je suis passée par toute une gamme d’émotions depuis le 6 février 2020.
  • J’ai pris la décision de ne pas me battre pour récupérer mes heures et d’aller de l’avant. Depuis, je suis beaucoup plus zen. De toute façon, le lien de confiance est définitivement brisé.

Comment je suis devenue libraire

Je suis devenue libraire grâce à la gérante de la Librairie Morency (à ne pas confondre avec la propriétaire de la Librairie Morency). J’ai fait sa rencontre le 18 juin 2016, lors de la première édition de la Journée des librairies indépendantes. Elle m’avait fait participer à une activité de distribution de livres dans la Place Fleur de Lys (la Librairie Morency était située dans ce centre commercial avant de déménager dans Limoilou en août 2019). Le début d’une grande amitié + relation professionnelle!

Entre juin 2016 et décembre 2018, j’ai participé à plusieurs activités à la Librairie Morency, dont la journée où j’ai eu mon propre lit dans la librairie (idée folle de Monika, la gérante!). J’ai animé plusieurs causeries. J’ai été libraire d’un jour à quelques reprises. Le tout, gratuitement.

Julie lit au lit, dans un lit dans une librairie.
Mon libraire-lit. Crédit photo : Alice Monnier Photographie

Je gagnais ma vie comme consultante sur des projets informatiques depuis quelques années. J’étais comblée et très stimulée, jusqu’à ce que je me sente trop stimulée et que je décide de prendre une pause entre 2 mandats à l’automne 2017. Je voulais prendre une pause d’un minimum de 6 mois pour avoir le temps de développer mon blogue et pour faire plus de radio.

À l’automne 2018, j’étais encore en pause. Je vivais sur mes économies et je commençais à réfléchir sérieusement à mon avenir professionnel.

J’ai vu une offre d’emploi dans le domaine du livre et j’ai pris la décision de postuler. Je voulais cet emploi! Malheureusement, je ne l’ai pas obtenu. Mais j’avais eu le goût de travailler dans le domaine du livre.

La gérante de la Librairie Morency me suggérait de devenir libraire. C’était devenu un gag récurrent dans les deux dernières années.

Quand j’ai su que je n’avais pas l’emploi pour lequel j’avais postulé, je me suis dit que je pourrais accepter la proposition de la gérante lorsqu’elle se représenterait.

Et comme tout bon gag récurrent, il est revenu dans la discussion rapidement.

Ce qui m’a amené à travailler avec elle et avec l’équipe dès décembre 2018.

Il y a eu des hauts et des bas dans mon horaire au fil du temps. J’ai parfois travaillé 6 jours par semaine et j’ai parfois eu 0 heure à ma demande. J’ai accepté un remplacement dans une autre librairie (avec une autre propriétaire) de janvier à juin 2019, un endroit où je suis restée jusqu’en septembre 2019. Travailler dans une 2e librairie m’a permis de découvrir d’autres façons de promouvoir les livres.

À la recherche d’un nouvel emploi

Je l’ai dit un peu plus tôt : j’ai travaillé quelques années sur des projets informatiques. Je pourrais encore aimer ça, mais je sens que ma vraie de vraie place dans le monde est dans le milieu du livre. Je considère les offres de mandat, mais je souhaite davantage trouver un emploi lié aux livres.

Je n’étais pas à la recherche d’un nouvel emploi lorsque j’ai su que mes heures sont à 0, donc j’ai pas eu beaucoup de temps pour faire de l’introspection pour déterminer mes compétences qui peuvent servir dans le milieu du livre. Mettons que les dernières semaines ont beaucoup été orientées sur le fait que j’avais des choses à faire avant de pouvoir en parler librement.

Et puisque j’ai commencé comme libraire grâce à la gérante de la Librairie Morency, je n’ai jamais eu à faire un CV de libraire.

Mes tâches en librairie :

  • Conseiller des livres (je lis de tout ou presque et je suis capable de faire des recherches au besoin).
  • Classer les livres.
  • Effectuer des transactions à la caisse.
  • Balancer la caisse.
  • Faire le suivi des commandes web.
  • Mettre à jour le montant disponible sur une carte-cadeau.
  • Entretenir la librairie.
  • Faire de la veille (je fais ce boulot presque gratuitement grâce à mon blogue et à la radio).
  • Assister à des présentations et partager les informations avec mes collègues.
  • Réceptionner les livres.
  • Préparer les feuilles de livres à retourner.
  • Retourner les livres aux distributeurs.
  • Préparer des sélections de livres pour les tables de vente.
  • Travailler en décembre avec sourire et énergie.
  • Soulever des boîtes de livres.
  • Demander des services de presse.
  • Planifier des activités.
  • Utiliser ViLivre.
  • Utiliser Alibi.
  • Utiliser Memento.

Voici quelques lignes tirées de mon CV, toutes expériences confondues :

  • Effectuer des recherches, des suivis et de la veille.
  • Animer des entrevues et des causeries.
  • Développer et animer une communauté.
  • Évaluer la faisabilité d’un projet.
  • Compléter une grille d’analyse des besoins.
  • Compléter une grille d’analyse des impacts.
  • Représenter les secteurs concernés lors de réunions.
  • Commenter le dossier des spécifications.
  • Rédiger la stratégie de formation et assurer le suivi des activités.
  • Développer un mécanisme d’approbation des documents de formation.
  • Concevoir une stratégie de suivi post-formation.
  • Accompagner et conseiller une ressource moins expérimentée.
  • Mettre en place des procédures de travail.
  • Offrir du soutien technique aux participants.
  • Effectuer les demandes de subventions nécessaires au maintien des activités.
  • Développer une programmation d’activités stimulantes et adaptées aux clientèles.
  • Créer et maintenir des liens avec les participantes et les partenaires.
  • Infiltrer de nouveaux réseaux afin de faire connaître l’éventail des services.
  • Rédiger le rapport d’activités.
  • Assurer la logistique d’une rencontre régionale.

Contactez-moi si vous voyez une offre d’emploi qui pourrait me convenir et à laquelle je pourrais convenir! Prenez note que j’habite dans la ville de Québec et que je ne veux pas déménager (mais je peux me déplacer).

Aussi, j’ai quelques causeries à effectuer dans les prochains mois. Faites-moi signe si vous avez des suggestions d’endroits.

Merci à tous et à toutes!

Julie Collin
Fondatrice et blogueuse en chef

Libraire, chroniqueuse culturelle et animatrice, ma vie tourne pas mal autour des livres!

Je lis de tout, et partout. Sur papier et sur ma liseuse numérique.

Je parle de mes lectures simplement, comme j'en parle avec mes amis devant un verre ou une tasse. Sentez-vous bien à l'aise de vous préparer un breuvage. 😉

N’hésitez pas à commenter et/ou à me recommander des lectures.

Page FacebookPage TwitterÀ propos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :