Cartes postales du Canada | Marie-Julie Gagnon

Couverture du livre Cartes postales du Canada de Marie-Julie Gagnon.

J’avais pas mal hâte de me plonger dans Cartes postales du Canada. Au-delà du fait que j’adore lire des récits de voyage (et voyager, bien sûr), j’ai eu l’occasion de visiter 11 provinces et territoires sur 13. Envie d’en savoir plus sur le 2e plus grand pays du monde? Lisez la suite!

Bien que je connaisse davantage le Canada que le Canadien moyen, je n’ai pas du tout l’impression d’avoir fait le tour du 2e plus grand pays du monde. Loin de là. Et ma perception s’est confirmée en lisant ce livre.

Marie-Julie Gagnon est blogueuse voyage, entre autres. Je vous ai déjà parlé du livre Le voyage pour les filles qui ont peur de TOUT, qu’elle a co-écrit avec Ariane Arpin-Delorme. Pour consulter son blogue, Taxi-brousse, cliquez ici.

Ce guide de voyage se lit comme un recueil de textes poétiques. Ce sont de courts chapitres, qui n’ont pas d’ordre géographique ou chronologique, et qui sont tous liés.

« Pour certains, les souvenirs s’apparentent à des photos. Des images en deux dimensions classées dans les tiroirs de la mémoire. Pour moi, ils ont souvent l’évanescence des odeurs, des sons ou des impressions. Une sorte de patchwork de sensations dans laquelle je m’enveloppe dans les moments de nostalgie. À leur évocation, certains de ces instants m’accrochent un sourire au visage, alors que d’autres me font grimacer ou carrément éclater de rire. »

Ce livre donne envie de se dégager un budget pour prendre le train, et plus particulièrement, pour le parcours Le Canadien, soit le trajet Toronto-Vancouver Je vous dis ça parce que le train est un des personnages principaux de ces cartes postales.

« Le train, pour moi, est beaucoup plus qu’un moyen de transport. C’est une bulle où le temps s’arrête. Un trait d’union dans lequel j’aime me lover, suspendue entre deux destinations, entre deux chapitres. Un tableau mouvant dont je ne me lasse pas. Voyager en train, c’est se réapproprier le temps qui passe. Plus le trajet est long, plus l’on s’ancre dans le présent. Le convoi est en mouvement, mais le passager, lui, s’abandonne à une sorte d’immobilité résignée. Il confie son sort à ce serpent de fer et n’a plus qu’à profiter de chaque seconde à bord pour contempler le paysage et se livrer à ses activités favorites. Lecture, mots croisés, jeux de société, tricot… Le mot « passe-temps » reprend ici tout son sens. »

Ça donne le goût de voyager en train, n’est-ce pas?

De plus, Marie-Julie nous partage beaucoup d’informations et de faits historiques.

« Les fossiles présentés au plus grand musée d’histoire naturelle consacré aux dinosaures proviennent en grande partie de la région. J’apprends que plus de 10 000 empreintes de dinosaures sont préservées dans les mines de charbon de Grande Cache, au centre-ouest de la province. »

« Un quart des murs de fortification et un cinquième de la ville de Louisbourg ont été reconstruits à l’identique dans les années 1960 par Parcs Canada, l’organisme gouvernemental en charge des espaces naturels et des lieux historiques protégés. À la suite de la crise de l’industrie minière des années 1950, plusieurs mineurs sans emploi reçurent une formation en maçonnerie afin de pouvoir participer à cette réédification faite à partir des plans originaux, pendant une vingtaine d’années. »

Une des cartes postales concerne ma ville d’adoption : Québec. J’apprécie que Marie-Julie parle d’autres choses que de l’architecture du Château Frontenac, que tout le monde (ou presque) connait.

« En déambulant dans les corridors du château, différentes photos rappellent des moments clés de son histoire, comme les conférences de Québec de 1943 et 1944, pendant la Seconde Guerre mondiale. Le château a été réquisitionné pendant deux semaines par le gouvernement fédéral en 1943 pour accueillir Winston Churchill, Premier ministre du Royaume-Uni, Franklin D. Roosevelt, président des États-Unis, et William Lyon Mackenzie King, Premier ministre du Canada. »

Marie-Julie m’a donné envie de faire mon sac et de partir à l’aventure à nouveau.

Ce qui manque entre autres à ma culture canadienne et dont on parle dans ce livre? Visiter Churchill au Manitoba. Découvrir les Îles de la Madeleine. Parcourir L’Anse aux Meadows à Terre-Neuve. Et voyager en train, bien sûr!

« À force d’entendre l’expression « à couper le souffle », on en oublie qu’elle part d’une réelle sensation physique. Alors que les montagnes aux pics enneigés apparaissent au-delà de la rivière Athabasca, nous omettons tous de respirer. Les mâchoires se décrochent et les cliquetis des appareils photo retentissent à travers les « wow! » et autres interjections bien senties. »

Contrairement à son livre Embarquement immédiat qui est un peu dépassé (quoique je l’aime encore beaucoup), Cartes postales du Canada a une durée de vie plus longue. Ce que Marie-Julie nous propose dans Cartes postales du Canada, ce sont des lieux qui sont là pour rester. C’est au-delà des trucs et astuces pour bien voyager au Canada. C’est un livre pour s’inspirer. Et l’inspiration, c’est intemporel.

Saviez-vous que Marie-Julie Gagnon a publié Cartes postales d’Asie en 2007? Si le format de Cartes postales du Canada vous plait et que l’Asie vous intrigue, ça pourrait vous plaire!

Ma petite carte postale du Canada

Juillet 2007. Je suis à Edmonton en Alberta et j’attends le bus qui m’amènera au Yukon. Je suis sur la route depuis environ 2 semaines.

J’entends parler Français dans la file à côté de celle pour le bus vers le Yukon. Je me mets à jaser avec les francophones. Et puis, Sarah m’a dit :

« Julie, tu DOIS venir à Yellowknife. Allez, viens avec moi. »

Le but ultime de mon voyage était d’aller au Yukon. Tout tournait autour de mon passage au Yukon.

J’ai changé de file.

Je suis arrivée à Yellowknife, dans les Territoires-du-Nord-Ouest, vers minuit. Et que vois-je dehors? Des enfants qui jouent dans le parc. Parce que oui, il fait encore clair dehors. Le soleil de minuit est magique!

Pour moi, Yellowknife, c’est une odeur ET le soleil de minuit. Et les gens aussi. Les gens sont si gentils!

J’ai passé quelques jours à Yellowknife à marcher, à jaser et à manger. Puis je suis allée au Yukon, tel que prévu.

Yellowknife est devenue ma ville préférée au Canada. C’est pour dire à quel point changer de file a été une décision qui a changé ma vie.

Le soleil ne se couche pas totalement à Yellowknife en juillet.

La nuit à Yellowknife en juillet.

 

Et vous, quels sont vos coups de cœur canadiens? Faites-nous voyager!

 

* Ce livre m’a été offert par Les éditions Michel Lafon. Ce texte a été écrit de façon authentique et indépendante, comme d’habitude! Cliquez ici pour consulter ma politique éditoriale.

Cartes postales du Canada
Marie-Julie Gagnon
Les éditions Michel Lafon
ISBN-13 : 978-2-7499-3194-4


À propos de Julie lit au lit / La lectrice philanthrope

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas une blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent, tant que vous utilisez un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Suivez Julie lit au lit sur les réseaux sociaux : social-006-round_facebook social-003-round_twitter social-038-round_instagram social-033-round_pinterest social-011-round_linkedin

3 réflexions sur “Cartes postales du Canada | Marie-Julie Gagnon

  1. Mille mercis pour le partage! Certains des extraits que tu mentionnes font partie de ceux qui me tiennent le plus à coeur. Ce récit a vraiment été écrit entre rire, larmes et nostalgie. Beaucoup d’émotions… et de recherche!

    Et j’adore ton anecdote à propos de Yellownife, où j’espère aller bientôt! Mais d’abord, je vais retraverser le Canada en train…

    Merci encore et bons voyages au Canada!

    Aimé par 1 personne

    • Si tu as besoin d’une assistante pour t’aider pendant ton périple en train et/ou pour aller aux TNO, fais-moi signe ;)

      Merci de m’avoir replongé dans mes souvenirs et merci de me donner envie de m’en créer des nouveaux!

      J’aime

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s