Livre de peine | Mélodie Vachon Boucher

Couverture de livre "Livre de peine" de Mélodie Vachon Boucher, autoédité.

Maude Colin nous parle d’un livre qui n’a de triste que le titre. Une fois de plus, elle a eu un coup de cœur pour la talentueuse Mélodie Vachon Boucher!

Par Maude Colin

Il y a déjà quelques mois de cela, j’ai découvert les livres de la charmante Mélodie Vachon Boucher. Je suis rapidement tombée en amour et alors que je rédigeais un billet sur son livre La chamade, j’ai appris qu’elle menait une campagne de socio-financement pour l’autoédition de son prochain livre, Livre de peine. J’y ai fièrement participé, contribuant ainsi à aider une jeune auteure de BD à faire imprimer son prochain livre.

Ce qu’il y a de formidable dans les campagnes de socio-financement, c’est qu’on ne donne pas sans rien recevoir en retour. Bien au contraire, je n’ai que payé mon livre en avance, m’assurant ainsi d’être l’une des premières à recevoir son exemplaire et j’ai reçu une invitation spéciale à son lancement de livre.

Le lancement aura lieu vendredi le 26 mai 2017 de 18 h à 19 h dans le cadre du Festival de BD de Montréal, en plein cœur du parc Lafontaine, du côté nord de l’Espace La Fontaine. Les enfants sont les bienvenus et vous serez au sec en cas de pluie. Si vous avez participé à la campagne de socio-financement, c’est le moment d’aller chercher votre exemplaire de Livre de peine et dans le cas contraire, c’est l’occasion rêvée pour vous le procurer et rencontrer son auteure.

Mélodie Vachon Boucher est une auteure qui donne dans le domaine de l’autoédition. En effet, elle autoproduit ses œuvres puisqu’elle est en mesure de le faire, ce que j’admire grandement! À l’origine formée comme graphiste, elle s’occupe elle-même de sa mise en page et la préparation des fichiers pour la presse. Ce qui ajoute un cachet incontestable à ses livres. Il s’agit de son quatrième livre, précédé par La chamade, Les trois carrés de chocolat (récipiendaire d’un Bédéis Causa) et Le meilleur a été découvert loin d’ici.

Mélodie fait partie des auteurs auxquels on s’attache, ceux vers qui on revient. Dans chacune de ses œuvres, elle nous offre des illustrations poignantes, ainsi que des textes empreints de tendresse, de passion, de dévouement et de pureté. Livre de peine ne fait pas exception à la règle.

Livre de peine est en fait un recueil de mots et d’images qui agit comme un baume sur le cœur : une lecture de chevet à lire et relire pour apaiser les maux. Contrairement à ce que le titre pourrait laisser croire, il ne s’agit pas d’une histoire triste, mais plutôt d’un récit rempli d’espoir, d’embûches et de petites victoires.

« Elle apprenait doucement à se servir de sa peine pour gagner, flotter sur ce qu’elle n’aimait pas ou avancer, de peine en peine. »

Le livre raconte l’histoire d’une femme triste qui cherche par tous les moyens à aller mieux. Une femme qui, pleine de bonne volonté, est motivée à dompter sa mélancolie et apprivoiser sa peine. Le texte et les illustrations nous présentent le personnage principal et nous aident à suivre les émotions tout au long du récit.

Dans ce petit livre rose, rempli de douceur et de réconfort, on découvre un personnage doux et discret auquel il est facile de s’identifier. Un personnage qui se soucie de l’égalité sociale et qui amène une légère touche de féminisme très appréciée. Il me rappelle d’ailleurs la BD 12 mois sans intérêts de Catherine Lepage qui, de façon semblable, traite de la tristesse et du chemin à emprunter pour retrouver la paix d’esprit.

Les illustrations absolument charmantes et très bien réalisées se retrouvent d’ailleurs sur la nouvelle collection de tasses de Parceline. Le parfait petit duo repos : le Livre de peine et une tasse pour accompagner votre lecture d’un thé comme le fait le personnage du livre.

« Elle aimait aller au Camellia Sinensis pour boire un thé et lire en peine. »

Vous pouvez vous procurer en primeur un exemplaire de Livre de peine à la librairie Le port de tête. Puis, bientôt à la librairie Pantoute, ainsi qu’à la librairie féministe l’Euguélionne, ainsi qu’en ligne, sur la boutique Etsy de l’auteure. Quant à elles, les tasses sont disponibles en ligne sur la boutique Etsy de Parceline.

Et vous, que faites-vous lorsque vous avez de la peine?


À propos de Maude Colin

Photo de l'auteure de ce texte, Maude Colin.Maude est une jeune auteure émergente. Son premier livre, Fragments, est dorénavant en vente en librairie et sur le web. Elle travaille actuellement à la mise en page de son
second livre, Sens. Elle travaille également à titre de rédactrice. Amoureuse des livres, elle nous partage ici ses coups de cœur. www.maudecolin.com

À propos de Julie lit au lit / La lectrice philanthrope

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas une blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent, tant que vous utilisez un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Suivez Julie lit au lit sur les réseaux sociaux : social-006-round_facebook social-003-round_twitter social-038-round_instagram social-033-round_pinterest social-011-round_linkedin

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s