Lullabies | Lang Leav

Couverture du livre Lullabies de Lang Leav.

Maude Colin nous parle d’un recueil de poésie qu’elle a terminé de lire lorsqu’elle était à la Boston Public Library. Elle y a trouvé du réconfort et elle a découvert une femme qui lui ressemble.

Par Maude Colin

Vous l’aurez remarqué, j’aime la poésie et je l’aime autant en anglais qu’en français.

Lors de mon dernier voyage, je suis partie avec deux recueils de poésie en anglais et un en français. C’est dans le décor somptueux de la bibliothèque municipale de Boston que j’ai achevé la lecture du best-seller Lullabies par Lang Leav. J’ai été attirée par ce livre puisque tout comme Milk and Honey, il a été publié par la maison d’édition Andrews McMeel Publishing.

Dans ce recueil de poésie, j’ai rencontré une auteure qui me ressemble; une jeune femme naïve, romantique et sensible. Dès sa préface, l’écrivaine nous indique que certains de ses poèmes nous ramèneront sûrement aux souvenirs d’un amour passé, d’une relation actuelle ou à nos rêves pour l’avenir. Elle nous partage ses rêves, ses espoirs et ses accomplissements puis laisse à deviner que ses mots nous toucheront profondément.

« I imagine it to be a bedside table kind of book – hopefully, one that you will pick up on some windy, restless night and it will help you sing you to sleep. »

« Much like a mirror reflecting its ever-changing landscape, Lullabies is a book that, over time, will reveal itself to you slowly. »

Auteure des best-sellers Love & Misadventure, Lullabies et The Universe of Us, Lang Leav s’apprête à publier son tout premier roman : Sad girls. La célèbre auteure a gagné la bourse Churchill et le prix Qantas Spirit of Youth Award. Son recueil Lullabies a pour sa part reçu le prix Goodreads Choice Award For Poetry en 2014.

« Love a girl who writes and live her many lives; you have yet to find her, beneath her words of guise. Kiss her blue-inked fingers, forgive the pens they marked. The stain of your lips upon her – the one she can’t discard. Forget her tattered memories, or the pages others took; you are her ever after – the hero of her book. » – Lang Leav

Ce poème est le premier du chapitre Duet, qui se trouve à être le premier de trois chapitres suivi d’Interlude et Finale. Dans ces trois chapitres, la jeune femme ne traite que d’amour et d’écriture. Elle s’adresse aux hommes de sa vie tout comme à ses lecteurs et partage les sentiments qu’elle a éprouvés au cours de sa vie.

« My name is no longer a name, it is a call. And love is no longer love – love is you. »

« I love you, I do – you have my word. You have all my words. »

Ces poèmes font l’éloge de sentiments purs et vrais et à travers les lignes de ce livre, je devine une femme en amour avec l’amour. Cette auteure me rappelle énormément Tyler Knett Gregson qui, tout comme Lang Leav, a promis d’offrir chacun de ses mots à sa dulcinée, Sly. Les livres de ces deux auteurs ne quitteront jamais ma table de chevet. Je n’aurai jamais fini de les lire et de les relire tellement ils sont doux.

Personnellement, je trouve facile de m’identifier à cette écrivaine puisqu’en effet, ses poèmes me ramènent aux souvenirs d’une relation passée. J’espère que vous aussi, vous trouverez du réconfort et de la tendresse dans les mots et les phrases que Lang nous adresse.

« I feel the end is drawing near, would time be so kind to slow? You are everything to me, my dear, you are all I really know. But as I sit and wait and fear and watch the hours go – Everything that happened here happened long ago. »

Si tout comme moi, vous tombez en amour avec l’auteure et que l’un de ses poèmes vous évoque un être cher, Lang Leav et son équipe ont mis à votre disposition un service vous permettant de faire parvenir l’un de ses poèmes par la poste, et ce, partout à travers le monde.

Et vous, lisez-vous de la poésie en anglais?


À propos de Maude Colin

Photo de l'auteure de ce texte, Maude Colin.Maude est une jeune auteure émergente. Son premier livre, Fragments, est dorénavant en vente en librairie et sur le web. Elle travaille actuellement à la mise en page de son
second livre, Sens. Elle travaille également à titre de rédactrice. Amoureuse des livres, elle nous partage ici ses coups de cœur. www.maudecolin.com

À propos de Julie lit au lit / La lectrice philanthrope

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas une blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent, tant que vous utilisez un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Suivez Julie lit au lit sur les réseaux sociaux : social-006-round_facebook social-003-round_twitter social-038-round_instagram social-033-round_pinterest social-011-round_linkedin

2 réflexions sur “Lullabies | Lang Leav

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s