1re avenue | Émilie Rivard

Couverture du roman "1re avenue" de Émilie Rivard.

[ + Audio 🎤 ] Ce roman contient du sucre, du gras, une Folle-Aux-Chats (FAC pour les intimes), un vélo, non, trois vélos et un Steve, entre autres. Il s’agit du livre que j’ai le plus lu en 2016, rien de moins.  Voici pourquoi.

Août 2016 : Première rencontre

Le #12août, j’étais à la Librairie Pantoute dans le quartier Saint-Roch. Il y avait pas mal de monde, dont l’illustratrice et bédéiste Bach. J’ai entendu qu’une auteure venait d’entrer dans la librairie. J’ai demandé son nom et on m’a dit que c’est Émilie Rivard. Je me suis présentée et je lui ai dit que je lisais 1re avenue.

Émilie Rivard, dessinée par Bach le 12 août.

Émilie Rivard dessinée par la talentueuse Bach, lors du fameux #12août.

Quelques semaines plus tôt, ayant eu vent que ce livre serait publié à l’automne, j’avais demandé à l’éditeur quand il serait publié exactement. Il m’a offert de m’envoyer le texte en version PDF. Offre que j’ai acceptée, évidemment!

Comme vous le savez peut-être, je ne suis pas très portée sur la lecture numérique. J’avais commencé ma lecture avant de rencontrer Émilie, mais je n’accrochais pas au point de prioriser ce roman. Et un coup que je l’ai rencontré, c’était beaucoup plus facile à lire, comme par hasard!

Novembre 2016 : Oh le beau livre en papier!

Le roman a été lancé à la fin octobre 2016. Je suivais ça de loin, puisque j’étais au Danemark. Heureusement, j’ai eu accès à une version PDF avec images pendant que j’étais loin. Je l’ai relu.

En revenant au Québec, je me suis dirigée vers Montréal, où j’ai passé presque tout le mois de novembre. Comme par hasard, le Salon du livre de Montréal est en novembre. J’ai pu voir le format du livre (je n’arrivais pas à l’imaginer à partir de la version PDF).

Décembre 2016 : Dîner de passionnées

J’ai eu la chance de dîner avec Émilie Rivard pendant plusieurs heures. Nous avions de la jasette! Vous pouvez lire mon article à ce sujet ici.

De plus, j’ai eu la chance de recevoir Émilie à ma 2e chronique radio. Vous pouvez l’écouter ici ⤵️

Aussi, j’ai été photographiée par la photographe officielle du blogue, Alice Monnier. Je lisais pour vrai lorsque cette photo a été prise.

1re-avenue-julielitaulit

Janvier 2017 : Ce que je pense du roman

Maintenant que je l’ai lu en PDF et en papier quelques fois, je peux me prononcer. Sérieusement, je pouvais déjà le recommander en septembre. Comme ils disent, mieux vaut tard que jamais!

Le roman débute dans le quartier Ste-Foy. Laura, le personnage principal, habite avec son amoureux rassurant-mais-plate. Elle vient de terminer ses études et s’apprête à vivre sa vie d’adulte. Elle réalise que ça ne lui convient pas et qu’elle a besoin d’une pause. Lorsqu’elle en parle avec son copain, il est plate et raisonnable. Raison de plus pour prendre une pause!

Laura se trouve une chambre dans le quartier Limoilou. Pour payer sa part de loyer et ses dépenses, elle cherche un emploi dans le quartier. Elle devient livreuse de puddings à vélo, elle qui n’est pas particulièrement sportive. Son emploi comme livreuse lui permet d’entrer dans l’intimité de ses clients, tous plus colorés les uns que les autres.

Les personnages sont d’ailleurs une grande force de ce roman. Parce qu’on va se le dire, des personnages qui prennent une pause et qui se cherchent, on en a vu souvent! Mais des histoires avec des personnages secondaires aussi riches, on en voit pas tellement.

Bien que les propos soient parfois difficiles, on rit beaucoup. Ce roman est loin d’être triste. Il est aussi réconfortant qu’un pudding encore chaud.

Autre particularité, les 26 chapitres sont accompagnés de 26 chansons. La musique contribue à l’histoire par les paroles et/ou par l’ambiance qu’elle crée. J’avais vu des trames sonores dans des BD, comme dans Yves, le roi de la cruise. Je ne me souviens pas d’avoir vu ça dans des romans.

Bien que le roman se déroule dans Limoilou, le dynamique quartier où j’habite, nul besoin de connaître le coin pour embarquer dans l’histoire. Les clins d’œil sont agréables pour les initiés, mais ce ne sont pas des éléments-clés. Malheureusement, le fameux restaurant n’existe pas dans le quartier au moment de publier ces lignes. Mais heureusement, on peut manger le pudding Laura au restaurant Chez Madame Charlotte, situé sur la 1re avenue! Un autre hasard qui n’en est pas vraiment un!

felix-girard-limoilou

Il est possible de se procurer un grand format de l’oeuvre de la page couverture sur la boutique de l’artiste peintre et illustrateur Félix Girard.

Recettes de pudding

Puisque ce roman ne partage pas de recettes et que ce n’est pas facile de se faire livrer du pudding, je vous partage quelques idées pour combler le besoin de sucre que la lecture de ce roman va créer.

Quelle est votre recette de pudding / pouding préférée? 

* Ce livre m’a été offert par Les Éditions Espoir en canne. Ce texte a été écrit de façon authentique et indépendante, comme d’habitude! Cliquez ici pour consulter ma politique éditoriale.

1re avenue
Émilie Rivard
Éditions Espoir en canne
ISBN-13 : 978-2-924-485095

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas une blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

3 réflexions sur “1re avenue | Émilie Rivard

  1. Il a l’air vraiment sympa ce livre, je vais le mettre dans un coin de ma tête.
    au fait, je voulais te dire que j’ai perdu mes abonnés en faisant le transfert de mon site, donc si tu es toujours intéressée tu peux t’inscrire par mail directement sur le blog. je me suis abonnée au tien, je pensais bizarrement que j’y étais déjà. Belle journée

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai aussi vécu dans Limoilou! :) Je crois que j’aimerais bien lire ce bouquin pour retrouver un endroit familier… Et la meilleure recette de pudding chômeur, c’est celle de ma mère! Elle ne peut partager sa recette car elle l’a fait spontanément! Merci et au plaisir!

    Aimé par 1 personne

  3. Merci Julie!! :)
    J’ajoute cette recette de pudding-ci à ta liste. https://www.ricardocuisine.com/recettes/5746-pouding-au-caramel-et-crumble-au-graham
    découverte grâce à l’une des meilleures libraires jeunesses du monde, Vicky, de chez Pantoute! ;)
    Oh! Et celle-ci, simple et succulente, partagée par mon illustratrice plus que préférée, Mika!
    https://www.ricardocuisine.com/recettes/3064-pouding-au-riz-en-mijoteuse
    Non, je ne suis pas commanditée par Ricardo! :P

    Aimé par 1 personne

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s