Julie lit au lit

Art de lire & Alphabétisation

Étiquette : Mylène Moisan

Le Pace du Bonheur : courir et vivre pour soi | Nathalie Bisson (avec Mylène Moisan)

Le Pace du Bonheur, c’est courir à son rythme, sans hésiter à marcher au besoin, sans pression et sans montre, et surtout, avec beaucoup de plaisir. Vous ne courez pas? Pas grave, cette philosophie s’adresse à tous et dépasse largement la course à pied! La preuve : l’éditeur suggère de classer ce livre dans développement personnel/psychologie, et non dans sport.

Lire la suite →

On parle de nous dans : Le Soleil

On parle de nous dans Le Soleil. Texte de Mylène Moisan.
J’ai eu l’honneur d’être interviewée par Mylène Moisan du journal Le Soleil en février 2018. Dans cet article, je vous partage les coulisses et je vous donne le lien pour lire l’article en ligne (la version papier date du 2 mars 2018). Lire la suite →

Les gens heureux ont une histoire | Mylène Moisan

Couverture du livre "Les gens heureux ont une histoire" de Mylène Moisan.
5 h 08 AM. C’est ce que mon réveille-matin indiquait lorsque j’ai fermé ce livre. Je me réveille souvent vers 5 h 08. C’est très rare que c’est mon heure de coucher. Ça arrive lorsque je suis bénévole pour Nez-Rouge. Mais ça, c’est une autre histoire. Naïvement, j’ai ouvert ce livre en soirée, en allant au lit. J’ai passé la nuit à lire et à m’inspirer. Lire la suite →

50 livres québécois dont j'ai parlé sur le blogue

50 livres québécois dont j'ai parlé sur le blogue.
Cet article regroupe 50 livres québécois dont j’ai parlé. Il suffit de cliquer sur le nom du livre pour accéder au texte complet.
L’idée de départ était de le diffuser avant le 24 juin. Ensuite, je me suis dit que le diffuser maintenant me permet d’être en avance pour le 12 août! Lire la suite →

Maman est une étoile | Mylène Moisan

Couverture du livre "Maman est une étoile" de Mylène Moisan, aux Éditions La Presse.
Connaissez-vous l’histoire de Jolyane Fortier, cette jeune femme de 31 ans, décédée d’un cancer fulgurant en 2013? Jolyane est née en 1982, tout comme moi. C’est facile de se sentir invincible au début de la trentaine. J’avais peur que ce livre me remue trop. En fait, il m’a remué, mais dans le bon sens. Ce livre parle beaucoup plus de vie que de mort! Lire la suite →

%d blogueurs aiment cette page :