La fois où je suis allée à une soirée de poésie

La fois où je suis allée à une soirée de poésie.

[Texte d’Edith Rappaz] En novembre 2018, j’ai invité Edith à m’accompagner à une soirée de poésie. Suite à une discussion que j’ai eu avec elle dans les heures qui ont suivies, je lui ai demandé si elle voulait rédiger un texte sur son expérience. C’est ce texte que vous pouvez lire un peu plus bas. Que vous aimiez la poésie ou non, je vous invite à lire ce texte!

Je n’ai jamais été très portée vers la poésie. J’ai eu le traditionnel passage obligé de lecture de poésie au secondaire et au cégep. Et une lecture de François-Xavier Garneau de mon plein gré que j’ai vraiment aimé. Ce n’est que dans la dernière année que je me suis un peu ouverte à la poésie. Il faut dire que comme je travaille en bibliothèque, j’en vois beaucoup passer entre mes mains. C’est comme ça que je me suis timidement approchée de la poésie avec Geneviève Elverum et Rupi Kaur. Mais de là à dire que j’aime ça et d’aller à une soirée de poésie, il y avait un pas que je ne franchissais pas.

Jusqu’au 3 novembre dernier, où j’ai accompagné Julie dans sa visite au Salon du livre de Rimouski. Elle m’a invitée à aller à une soirée de poésie. Une soirée animée tout en douceur par Maude Huard. Je ne pensais pas y vivre autant d’émotions. J’ai été émue par Joséphine Bacon, touchée par Valérie Provost, impressionnée par Catherine Lalonde. J’ai découvert le rythme d’Anthony Lacroix et l’humour de Charles Sagalane. La soirée m’a touchée autant qu’une pièce de théâtre pourrait le faire.

Quand je lis de la poésie, c’est ma voix que j’entends. C’est avec mon rythme que je lis la poésie. Quand on entend un.e poète réciter son œuvre, on découvre son rythme, sa voix. C’est ce qui m’a le plus marqué de cette soirée.

Par la suite, j’ai tenté l’expérience à savoir si le phénomène se reproduisait si je lisais une œuvre d’un.e des poètes de cette soirée. Et oui ça fonctionne! La soirée a créé une sorte d’intimité entre moi et l’œuvre du poète. C’était le déclic qui me manquait. J’ai depuis lu d’autres œuvres des poètes présents à cette soirée. J’ai même hâte à la Journée du poème à porter le 25 avril prochain.

Je n’ai jamais pensé que tant de choses découleraient d’une soirée de poésie. Je ne peux que recommander chaudement une soirée de poésie à tout ceux et celles qui aimeraient apprécier la poésie mais qui ne savent pas comment l’aborder. Peut-être que vous aussi un jour vous pourrez dire comme moi « j’aime la poésie »!

Et vous, aimez-vous la poésie?

Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.