Julie lit en ligne | Semaine 3

Julie lit en ligne 3 : 5 textes lus en ligne.

Chaque mardi, je vous propose 5 textes que j’ai lus en ligne dans les derniers jours. Certains sont récents, d’autres datent un peu. Un de leurs points en commun : je les ai trouvé pertinents. Et comme ce qui est bon pour minou est parfois bon pour pitou, je vous les suggère. À vous de voir ce que vous voulez en faire (ou pas).

Les 5 textes lus (ou relus) en ligne :

  • Devenir une lève-tôt : mes conseils | hiphiphip : « Pourquoi voulez-vous être une lève-tôt, au final? La raison derrière mon besoin de devenir une morning person, pour ma part, réside vraiment dans ma productivité. Je SAIS que je suis ultraaaa productive le matin. Une fois le lunch passé, je suis bien plus relax, un peu éparpillée et franchement pas très utile pour tout ce qui touche la concentration profonde et la réflexion poussée. »
  • Éliminer au lieu d’organiser | Vivre avec moins : « N’avez-vous jamais pensé à tout ce temps consacré à trier, à placer et à chercher trucs et gadgets pour parvenir à organiser nos objets? Pourquoi ne pas tout simplement faire un bon tri dans tout cela et dire au revoir à tout ce qui ne nous apporte plus de bonheur? »
  • Mon premier livre | La Presse : « Au Québec, une personne sur cinq éprouverait de grandes ou de très grandes difficultés à lire et à utiliser l’écrit. La Presse a voulu rencontrer des personnes qui suivent une démarche d’alphabétisation pour mettre des visages sur les statistiques, mais surtout pour leur donner la parole. Elles nous présentent le tout premier livre qu’elles ont lu elles-mêmes. »
  • WordPress.com VS WordPress.org | Kaylynne Johnson : «Pour illustrer mon point, disons que WordPress, c’est un peu comme une voiture. Quand on magasine une voiture, on peut choisir parmi une panoplie de marques, de modèles, de caractéristiques, d’options et ainsi de suite. Mais cette liberté vient avec un prix… et des responsabilités. Il faut payer son permis, ses immatriculations, les assurances, les frais d’entretien, l’espace de stationnement, les pneus d’hiver et plus encore. Y’a pas de limite d’options (ni de prix) et une fois au volant, on peut aller où bon nous semble, quand bon nous semble. Mais c’est pas tout le monde qui en a BESOIN. »
  • Les femmes qui lisent ne sont pas dangereuses | Le Soleil : « Chaque livre proposé aux détenues est scruté par l’œil aguerri de Catherine. Fanny Derouin, agente de programmes sociaux et fière alliée du club, le soumet alors à la direction pour approbation avant de profiter du fonds Book Clubs for Inmates. Ce fonds permet à chaque femme d’avoir sa propre copie du bouquin. Cet organisme de bienfaisance établi à Toronto soutient 28 clubs dans les pénitenciers du Canada. »

Pour consulter toutes les éditions de Julie lit en ligne : 

Vous avez des commentaires, des suggestions d’articles à partager? Communiquez avec moi!

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas un blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

2 réflexions sur “Julie lit en ligne | Semaine 3

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.