Émission littéraire + Suggestions + Confidences

Louis parmi les spectres | Fanny Britt & Isabelle Arsenault

Comment croire en l’amour lorsque nos parents se séparent? Comment devenir courageux lorsqu’on n’a pas des gros muscles? C’est ce que Louis va découvrir dans cet album.

« On est en poussière. On est tous en miettes de poussières. »

Louis parmi les spectres | Fanny Britt & Isabelle Arsenault | La Pastèque

Louis habite à Montréal depuis que sa mère a quitté son père un an et demi plus tôt. Son père boit du vin dès 11 heures dans la maison de campagne. Et avec le vin viennent les pleurs. Parce que oui, le père pleure quotidiennement (pour les personnes qui l’ignoraient : les hommes peuvent pleurer). Il chante du James Brown au piano en pleurant. Il pleure la nuit aussi.

« La veille, quand il pense que tout le monde dort, il pleure pendant des heures, comme pour distraire la douleur. »

Louis parmi les spectres | Fanny Britt & Isabelle Arsenault | La Pastèque

C’est à Montréal que Louis a vu Billie et en est tombé amoureux dès la première seconde. Timide, il aimerait parler avec elle, mais il manque de courage lorsqu’il a des opportunités.

« Billie c’est elle. Une sirène à lunettes, une tempête de pluie, une fontaine à chocolat, une reine muette. […] Quand elle parle, tout s’illumine, tout explose en grappes de miel et de feu. Billie ne fait pas de menaces, elle fait des promesses. »

Louis parmi les spectres | Fanny Britt & Isabelle Arsenault | La Pastèque

« Je ne savais pas que l’amour c’est comme une roche qui nous explose le cœur, qui fait mal autant qu’il fait vivre, et qu’il donne envie de fuir en même temps qu’il nous empêche de le faire. Ce que je savais, c’est que la plupart du temps, ça finit mal. »

Louis parmi les spectres | Fanny Britt & Isabelle Arsenault | La Pastèque

Comment pourrait-il être confiant alors que ce qu’il voit autour de lui, c’est une relation compliquée entre ses parents? De plus, il n’a pas de gros muscles et il est sensible.

« Je vais lui dire qu’être en danger devant elle c’est plus merveilleux que tout et je vais lui dire que si je me mets à pleurer j’espère qu’elle comprendra que ce sont des larmes de courage… »

Louis parmi les spectres | Fanny Britt & Isabelle Arsenault | La Pastèque

C’est d’ailleurs cette sensibilité qui fait de lui un merveilleux grand frère. On voit plusieurs de leurs échanges au fil des pages.


Échange entre Louis et son frère dans le bus qui les ramène à Montréal.

Avez-vous remarqué les polices de caractères dans l’image ci-haut? Les deux frères ne s’expriment pas de la même façon. Aussi, les pensées de Louis sont en majuscules, parce qu’elles prennent beaucoup de place.

Louis essaie fort d’être courageux. Ça ne fonctionne pas tout le temps. Les moments où il vit des échecs sont représentés par des gâchis. Et la vie continue.


Les échecs de Louis sont représentés par des gâchis.

J’ai beaucoup aimé la poésie des mots de Fanny Britt et la douceur des illustrations d’Isabelle Arsenault. Les sujets abordés ne sont pas simples et elles les rendent accessibles. Il faut beaucoup de courage pour aborder les relations amoureuses de cette façon.

« Au matin, aucune trace de mon père, sauf dans les yeux rougis de ma mère. »

Louis parmi les spectres | Fanny Britt & Isabelle Arsenault | La Pastèque

Et vous, avez-vous des suggestions de livres qui abordent les difficultés de la vie avec élégance?

Julie Collin
Fondatrice, blogueuse en chef et animatrice de l'émission

Libraire, chroniqueuse culturelle et animatrice, ma vie tourne pas mal autour des livres!

(Ma vie tourne aussi pas mal autour de la radio. La preuve : je suis diplômée en animation radiophonique et je veux en vivre.)

Je lis de tout, et partout. Sur papier et sur ma liseuse numérique.

Je parle de mes lectures simplement, comme j'en parle avec mes amis devant un verre ou une tasse. Sentez-vous bien à l'aise de vous préparer un breuvage. 😉

N’hésitez pas à commenter et/ou à me recommander des lectures.

Page FacebookPage TwitterMon CV

1 Commentaire

  1. Karine:)

    J’ai été charmée par cet album… je l’ai lu il y a un moment (même si mon billet n’est publié que cette semaine… longue histoire) et j’en garde un souvenir fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :