Boxers, nouilles chinoises et finances | François Bégin

Couverture du livre "Boxers, nouilles chinoises et finances" de François Bégin.

[ +Concours 🎉 ] Dans ce livre, François Bégin partage ce qu’il a appris sur les finances au fil des années et ce qu’il aurait aimé apprendre à l’école secondaire.

Si vous avez suivi le cours d’économie familiale en secondaire 2, vous avez probablement fabriqué des boxers et appris à cuisiner. Bien que ce soit utile de savoir coudre et de savoir cuisiner, il serait au moins aussi utile d’en savoir plus sur les finances personnelles. Par exemple, connaître les possibilités et les limites du crédit pourrait réellement nous outiller pour la vie.

En environ 150 pages, l’auteur nous partage ce qu’il a appris au fil des années, parfois à la dure. Et il défait certaines croyances limitantes que l’on peut avoir.

« Aussi, nous entendons souvent dire que les gens aisés ou riches doivent avoir acquis leur fortune par malhonnêteté, et que l’argent rend les gens mauvais. Foutaise! Selon moi, il n’y a pas plus de gens riches malhonnêtes que dans la population en général. L’argent ne fait qu’amplifier la personne que vous êtes déjà. À mon avis, une personne égocentrique ne sera que plus égocentrique avec plus d’argent en mains. Inversement, dans le cas d’une personne remplie de bonté, généreuse et tournée vers les autres, ce sont ces qualités qui seront amplifiées par l’argent. »

Ce que j’aime beaucoup de son livre, c’est qu’il est concret. Il ne faut pas se contenter de le lire. Il faut le vivre!

La publication de ce livre est en soit un exercice très concret sur les finances. François voulait publier un livre avant ses 35 ans (il est né en 1981 et a lancé son livre juste avant ses 35 ans en 2016). Pour ce faire, il a entre autres lancé une campagne de sociofinancement. Sa campagne lui a permis d’amasser 311% de son objectif, signe que son livre répond à un réel besoin. La campagne est terminée depuis plusieurs mois maintenant, mais il est possible de la consulter sur le site de La Ruche.

J’ai écrit sur Boxers, nouilles chinoises et finances sur le blogue Économies et cie. Cliquez ici pour lire mon texte. En prime, la rédactrice en chef fait tirer son propre exemplaire de Boxers, nouilles chinoises et finances. Vous devez participer sur son blogue, avant minuit le 16 août 2017.

Boxers, nouilles chinoises et finances  est disponible sur la boutique de François Bégin, générateur de liberté.

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas une blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Une réflexion sur “Boxers, nouilles chinoises et finances | François Bégin

  1. Ping : Plus de 60 livres pour atteindre vos objectifs | Julie lit au lit

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s