Pour la 74e fois, je vous propose 5 textes que j’ai lus en ligne dans les derniers jours. Bonne lecture!

« Je ne pourrai pas vous dire exactement combien on a fait de kilomètres, tous les deux, pour atteindre les milliers de campements nomades de Mongolie, mais on ne doit pas être loin des 150.000 kilomètres en 25 ans! »

Mongolie. Le chameau qui parcourt le désert de Gobi pour apporter des livres aux enfants. | Pierre Martial

« Parler sans tabou de la précarité financière et des réalités de son métier-passion est un premier pas vers plus de transparence. Il permet aussi aux plus jeunes de se faire une réelle idée de tel ou tel travail, de façon plus pragmatique et moins romancée. »

Faire ce que l’on aime ne rend pas le travail plus facile (au contraire) | Ambre sachet | slate.fr

« On récapitule : Québec organise un forum sur l’enseignement de l’éthique aux jeunes, et dans le cadre de l’organisation de ce forum, il relaye une fausse information au sujet d’un intellectuel puis le désinvite, salissant ainsi sa réputation. »

L’ère du lynchage | Paul Journet | La presse

« Pour imager cette distance d’un mètre à respecter, les cyclistes des deux regroupements ont accroché une nouille de piscine à leur vélo. Ils ont roulé sur trois importantes artères de la ville, en pleine heure de pointe, vers 16 h 45, vendredi, à savoir le boulevard de Portland, le boulevard Lionel-Groulx et la rue King Est. »

Une nouille de piscine pour inciter les voitures à partager la route avec les cyclistes | Jean Arel | Ici estrie

« Et alors, elle m’explique : «C’est biologique.» C’est un trouble hormonal qui vient jouer dans le cerveau. (C’est d’ailleurs maintenant dans le DSM-5. Nouvellement vu comme une maladie mentale, chose qui ne plaît pas à tous.) Littéralement, c’est comme un diabète, mais au lieu de gérer le taux de sucre, je dois gérer mon taux de sérotonine au cerveau. «Donc, c’est pas ma faute? C’est pas parce que je suis faible?» «Au contraire! Ça prend de la force pour passer à travers ça tous les mois!» «Oh. Vu de même… c’est vrai!» »

Vivre avec un trouble dysphorique prémenstruel ou la fois que j’ai appris que j’étais pas une criss de folle | MC Picard | GPS de la jeune adulte responsable

Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Julie Collin
Fondatrice et blogueuse en chef

Libraire, chroniqueuse culturelle et animatrice, ma vie tourne pas mal autour des livres!

Je lis de tout, et partout. Sur papier et sur ma liseuse numérique.

Je parle de mes lectures simplement, comme j'en parle avec mes amis devant un verre ou une tasse. Sentez-vous bien à l'aise de vous préparer un breuvage. 😉

N’hésitez pas à commenter et/ou à me recommander des lectures.

Page FacebookPage TwitterÀ propos