« Parce que la littérature devrait être une priorité dans la construction de vie des enfants, ce manifeste invite tous les acteurs de la société (politiciens, familles, éducateurs, professionnels du milieu du livre, sportifs, artistes, libraires…) à prendre les enfants par la main afin qu’ils deviennent lecteurs et lectrices pour la vie. »

Extrait du manifeste On a tous besoin d’histoires : Pour que la littérature jeunesse devienne un enjeu prioritaire de notre société.

Lancé en novembre 2019, ce manifeste de 68 pages a été écrit par Marie Barguirdjian, auteure jeunesse.

Il est cosigné par plusieurs auteurs : Jeanne Ashbé, Joséphine Bacon, Philippe Beha, Clément Bletton, Simon Boulerice, Jean-François Chicoine, Angèle Delaunois, Cyril Doisneau, Marianne Dubuc, Christiane Duchesne, Timothée de Fombelle, Manon Gauthier, Jacques Goldstyn, Élise Gravel, François Gravel, Mathieu Lavoie, Mireille Levert, André Marois, Caroline Merola, Jean-Claude Mourlevat, Yves Nadon, Carl Norac, Guillaume Perreault, Claude Ponti, Andrée Poulin, Stéphane Poulin, Nadine Robert, Rogé, Rodney Saint-Éloi, François Thisdale, Élaine Turgeon, Sophie Van der Linden, Anne Villeneuve.

➡️ Cliquez ici pour télécharger On a tous besoin d’histoires : Pour que la littérature jeunesse devienne un enjeu prioritaire de notre société.

En 14 points, on nous démontre que nous avons besoin d’histoires :

  1. Parce qu’on a besoin de l’autre dès la naissance
  2. Parce que nous cherchons des réponses
  3. Parce qu’on est en quête de sens
  4. Parce qu’on a besoin de symboles forts
  5. Parce qu’on a besoin de miroirs
  6. Pour mettre des mots sur nos émotions
  7. Pour découvrir le sentiment de liberté
  8. Pour être moins seul
  9. Pour le bonheur de prendre des risques
  10. Pour tisser des liens sociaux
  11. Par nécessité de transmission
  12. Pour la musique des histoires écrites
  13. Pour développer notre imaginaire
  14. Pour s’émerveiller

Ces 14 raisons qui expliquent notre besoin d’histoires ne se limitent pas aux enfants. Et c’est excellent parce que comme adultes, nous avons aussi à gagner à mettre de la littérature dans nos vies.

« Comme il est étrange de penser que nous souhaitons le mieux pour les enfants en allant toujours chercher des ressources à l’extérieur. Alors que ce qu’ils ont de meilleur et de plus fort se situe en eux-mêmes. La littérature, c’est notre chance d’avoir un terreau culturel commun. »

EXTRAIT DU MANIFESTE ON A TOUS BESOIN D’HISTOIRES : POUR QUE LA LITTÉRATURE JEUNESSE DEVIENNE UN ENJEU PRIORITAIRE DE NOTRE SOCIÉTÉ.

➡️ Cliquez ici pour télécharger On a tous besoin d’histoires : Pour que la littérature jeunesse devienne un enjeu prioritaire de notre société.

« Il est aussi dommage de constater à quel point, dès l’entrée à l’école, le plaisir de lire peut basculer dans la contrainte pédagogique. Ainsi, le mot lecture s’associe à devoir si nous n’y prenons pas garde. Et à la question « pourquoi lire et écrire ? », beaucoup d’enfants finissent par répondre « pour apprendre », « pour avoir des bonnes notes ». Plus grave encore, certains finissent par décrocher de la lecture. Seuls quelques-uns feront l’expérience de l’évasion et du plaisir qu’elle procure.

Ça fait mal ! Car enfin, il n’est pas question de pédagogie quand un auteur écrit une histoire et qu’un illustrateur imagine les dessins qui l’accompagneront. »

EXTRAIT DU MANIFESTE ON A TOUS BESOIN D’HISTOIRES : POUR QUE LA LITTÉRATURE JEUNESSE DEVIENNE UN ENJEU PRIORITAIRE DE NOTRE SOCIÉTÉ.

« Plus on lit, plus on aime lire.
Encore faut-il commencer
un jour. À nous d’amorcer la
machine en mettant des livres
devant les yeux des enfants,
dans leurs oreilles, leurs mains
et leur imaginaire. »

André marois dans ON A TOUS BESOIN D’HISTOIRES : POUR QUE LA LITTÉRATURE JEUNESSE DEVIENNE UN ENJEU PRIORITAIRE DE NOTRE SOCIÉTÉ.

En terminant, une chose que j’aime beaucoup de ce manifeste est que tous les types de livres sont les bienvenus. Tant que l’enfant y trouve du plaisir! Combien de fois ai-je dû expliquer que les bandes dessinées et les mangas sont des vrais livres?!

➡️ Cliquez ici pour télécharger On a tous besoin d’histoires : Pour que la littérature jeunesse devienne un enjeu prioritaire de notre société.

Et vous, que faites-vous pour mettre de la littérature dans la vie de nos jeunes (et de nos moins jeunes)?

Julie Collin
Fondatrice et blogueuse en chef

Libraire, chroniqueuse culturelle et animatrice, ma vie tourne pas mal autour des livres!

Je lis de tout, et partout. Sur papier et sur ma liseuse numérique.

Je parle de mes lectures simplement, comme j'en parle avec mes amis devant un verre ou une tasse. Sentez-vous bien à l'aise de vous préparer un breuvage. 😉

N’hésitez pas à commenter et/ou à me recommander des lectures.

Page FacebookPage TwitterÀ propos