Correspondance hebdomadaire avec l’auteure Patricia Rioux | Ouvrir la porte

Correspondance hebdomadaire avec l'auteure Patricia Rioux : Ouvrir la porte.

[Texte de Patricia Rioux] La semaine dernière, Patricia Rioux nous suggérait de nous créer une bulle (et de fermer la porte) et cette semaine elle nous dit de l’ouvrir. Contradictoire? Pas tellement! Elle vous explique tout ça dans cette dernière lettre (pour le moment). Lisez la suite et donnez-lui donc un peu d’amour afin de la motiver à revenir nous parler svp . :)


Bonjour cher créateur,

Notre correspondance hebdomadaire tire à sa fin. Mais avant de vous en dire davantage, j’aimerais savoir comment se porte votre bulle? Vous la chérissez et la protégez de l’invasion d’autrui (enfants compris)? Très bien. Profitez-en, car mon dernier conseil va vous surprendre.

Ouvrez la porte!

Vous faites ce que vous faites pour un public n’est-ce pas? Un lecteur, un spectateur, un réalisateur, etc. Il faut donc accepter qu’un jour votre travail doive rencontrer son public. C’est pourquoi, dès lors que votre version 1 est terminée, vous devez quitter votre précieuse bulle et vous confronter à la réalité de vos lecteurs.

Vous aurez peut-être remarqué que depuis deux lettres, je n’ai pas parlé de mon livre en chantier (Le bloc). On y revient! J’avais terminé la V1. À ce stade, j’étais plutôt fière de moi, ayant réussi à composer de jolies phrases significatives et empreintes d’un esprit enfantin comme je les aime.

J’ai donc ouvert la porte et décidée de faire lire cette première version à une autre auteure… Déception! Elle a trouvé mes phrases trop adultes, elle a trouvé mon livre trop moralisateur et elle n’avait pas bien compris le concept global de mon livre…

Comment auriez-vous réagi à ce genre de commentaires? J’ai mis mon ego de côté et j’ai dit : « Merci ».

« Ne taxons pas trop vite notre interlocuteur d’incompétence : considérons plutôt qu’il a sans doute consacré à la lecture de notre scénario un centième du temps que nous avons pris à l’écrire. »
Pierre Billon dans Écrire pour le cinéma, les clés de la scénarisation

Eh oui, j’ai dit merci. Quand on ouvre la porte, on doit aussi accepter les critiques des gens à qui l’on ouvre. On doit comprendre qu’ils essaient de nous aider. Si ma bêta-lectrice n’a pas compris un passage, c’est peut-être que je l’ai mal expliqué. Si le ton est trop moralisateur, c’est que je dois travailler plus en finesse et si les phrases sont trop adultes, c’est peut-être que je dois les retravailler (un tout petit peu, mais pas trop, car je dois vous rappeler qu’elles me plaisaient bien à moi, ces phrases). Évidemment, je ne suis pas d’accord avec tous les commentaires. Avec presque aucun commentaire d’ailleurs. Mais ma lectrice met le doigt sur certains points et je peux décider de les modifier, ou non!

Ainsi débute la deuxième partie de mon aventure « Le bloc ». J’aurai le privilège de me reconstruire une bulle de création tout en prenant plaisir à… fermer la porte!

À ce stade, je dois recommencer le cercle de la création et cela va me demander beaucoup de temps et d’énergie. Cette lettre était donc ma dernière de cette série. Il y a tant de choses à dire sur la création et je n’ai fait qu’effleurer le sujet. Alors plutôt que de nous dire adieu, disons-nous au revoir.

Je vous souhaite tout le bonheur qui vient avec la création! Que mes lettres servent de bougie d’allumage pour vous mettre en route.

Au revoir.

Votre amie, Patricia.


Patricia Rioux

Patricia Rioux

Patricia Rioux est auteure et illustratrice de deux albums pour la jeunesse ainsi qu’un recueil de mots d’enfants illustrés.

Elle œuvre comme technicienne sur des plateaux de tournage depuis plus de 18 ans. Elle écrit des scénarios de fiction qu’elle compte bien voir réalisés un jour.

Le mystère de la création est l’un de ses sujets préférés. Environnementaliste et féministe (sans le savoir), elle est engagée dans son écriture. Avant toute chose, Patricia recherche la simplicité et le plaisir dans toutes les sphères de sa vie.

Cliquez ici pour lire son article Les auteurs jeunesse sont-ils de vrais auteurs?
Cliquez ici pour suivre la page Facebook de Patricia Rioux.

Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.