Julie lit en ligne | Semaine 44

Pour la 44e semaine consécutive, je vous propose 5 textes que j’ai lus en ligne dans les derniers jours. Bonne lecture!

Les 5 textes lus en ligne dans les derniers jours

L’entraide, l’autre loi de la jungle | Catherine Agostini / Mon Yoga Virtuel :

« Un examen attentif de l’éventail du vivant révèle que, de tout temps, les humains, les animaux, les plantes, les champignons et les micro-organismes ont pratiqué l’entraide. Qui plus est, ceux qui survivent le mieux aux conditions difficiles ne sont pas forcément les plus forts, mais ceux qui s’entraident le plus. »

Cliquez ici pour lire L’entraide, l’autre loi de la jungle.

Ce qui nous manque le plus, c’est l’imagination | Brigitte Gothière / Véganes Magazine :

« En effet, qui arrive à se projeter, à se représenter concrètement, précisément, ce que serait une société débarrassée du spécisme ? Quelles seraient nos relations avec les autres animaux ? Comment prendre en compte leurs besoins, leurs désirs ? Comment les comprendre ? Saurions-nous trouver de part et d’autre le chemin d’une réelle communication ? Oserions-nous tout entendre ? Comment cela modifierait-il l’architecture de nos villes et les paysages de nos campagnes ? Que deviendraient notre agriculture, notre économie ? Quels seraient les nouveaux métiers, comment évolueraient ceux qui existent aujourd’hui ? Quelles mutations surviendraient dans notre culture, dans nos habitudes, dans nos traditions ? Comment repenser nos institutions ? Comment construire un vivre-ensemble équitable ? »

Cliquez ici pour lire Ce qui nous manque le plus, c’est l’imagination.

Changer d’heure en douceur | Virginie Bichet / Virginie B :

« Dimanche on changera d’heure, ce changement d’heure est connu pour perturber notre cycle de sommeil ce qui peut avoir comme conséquence une baisse d’énergie, et donc des troubles de l’attention et de l’humeur. »

Cliquez ici pour lire Changer d’heure en douceur.

Voir un ami pleurer | Émilie Dubreuil / Voir.ca :

« Bien sûr, la job qui consomme et consume nos jours à la vitesse de l’éclair et qui fait que le temps passe tout droit et nous donne parfois l’impression que notre vie se déroule entre parenthèses, en attendant d’avoir le temps de vivre un peu comme si elle était ailleurs, nos compagnons d’armes qui courent toute la journée, métro, dodo, deadline, cours de judo, cours de yoga, etc. »

Cliquez ici pour lire Voir un ami pleurer.

Une femme est une femme est une… trans | Nathalie Petrowski / La Presse :

« Gabrielle Boulianne-Tremblay avait oublié son NIP. Son compte en banque était bloqué. Impossible de faire des transactions sur le Net. Gabrielle a donc appelé à la caisse populaire de son quartier pour rétablir son compte. Elle a répondu à toutes les questions, y compris celle sur son prénom de garçon. Elle a expliqué qu’elle était en transition. La dame ne l’a pas crue ou n’a pas compris. Pourriez-vous, s’il vous plaît, vous présenter en personne, lui a-t-elle dit. »

Cliquez ici pour lire Une femme est une femme est une… trans.

➡ Cliquez ici pour consulter toutes les éditions de Julie lit en ligne. ⬅

Vous avez des commentaires, des suggestions d’articles à partager? Communiquez avec moi!

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas un blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.