Julie lit en ligne | Semaine 41

Julie lit en ligne 41 : 5 textes lus en ligne.

Pour la 41e semaine consécutive, je vous propose 5 textes que j’ai lus en ligne dans les derniers jours. Bonne lecture!

Les 5 textes lus en ligne dans les derniers jours

L’élève maître de ses apprentissages, une approche qui sort du cadre de l’école alternative | Martine Letarte / Le Devoir :

« De grands changements se sont produits aussi dans le travail des enseignants, qui sont syndiqués au CSB. « Il a fallu rouvrir les conventions collectives, explique M. Guévin. Leurs périodes réservées à l’encadrement se passent maintenant en classe. Les enseignants travaillent en collaboration. Ils ont plus de matière à s’approprier, mais ils ont beaucoup moins d’élèves, alors ils apprennent à mieux les connaître et ils tissent des liens plus riches. Les études prouvent que la qualité de la relation humaine joue un rôle important dans la réussite des élèves. » »

Cliquez ici pour lire L’élève maître de ses apprentissages, une approche qui sort du cadre de l’école alternative.

Tout a commencé par un mot. | Manon Lavoie / M comme muses :

« Prendre une pause quand on en ressent le besoin. Prendre une pause quand ça va bien. Prendre une pause au lieu de toujours se pousser à continuer alors qu’en-dedans, on a envie de calme et d’espaces blancs; j’ai pu enfin dire oui. Pour me retrouver avec mes idées. Pour donner de l’espace à mon être tout entier. C’est là que j’ai pu vraiment me ressourcer, puiser à même la source de ma créativité profonde et ainsi me retrouver, afin de continuer à offrir le meilleur de moi. »

Cliquez ici pour lire Tout a commencé par un mot.
Cliquez ici pour vous procurer le livre Créer le meilleur de soi de Manon Lavoie.

J’ai pris une bière avec Spatule | Barbara-Judith Caron / Urbania :

« « Un soir de Saint-Jean, il y a plusieurs années, mes parents se sont rendus dans une fête avec des amis. Pendant la soirée, un maître de cérémonie était chargé de couper un gâteau de célébration, mais l’une des membres du groupe — qui avait une poitrine imposante — avait caché la spatule dans son corsage pour rire. La spatule a ensuite été passée de main en main, jusqu’à ce que le maître de cérémonie se fâche pour de bon. En souvenir de ce party, le groupe a décidé de se donner un nom : La Spatule. Les membres, les Spatulaires, se voyaient tous les mois et faisaient des fêtes thématiques. Quand ma mère est tombée enceinte, j’étais le premier enfant depuis la création du groupe, et un des membres a dit à mon père : “T’es pas game d’appeler ton fils Spatule“. Mon père a répondu : “Certain qu’on est game“, et ma mère a embarqué. C’est comme ça que c’est arrivé ! » »

Cliquez ici pour lire J’ai pris une bière avec Spatule.

Le maillage interne, ou l’art de créer des liens entre vos pages pour votre référencement (et pas que !) | Marlène / No Tuxedo :

« Gardez en tête que même s’il faut créer des liens sur un site, votre principale préoccupation doit rester la pertinence pour vos lecteurs. Pour cette raison, on peut avoir des approches très différentes en matière de maillage interne d’un site à l’autre… et le sujet suscite parfois des débats très animés en référencement ! »

Cliquez ici pour lire Le maillage interne, ou l’art de créer des liens entre vos pages pour votre référencement (et pas que !).

L’entrepreneuriat et le goût du risque, motivés par un parasite propagé par les chats? | Les éclaireurs / Radio-Canada :

« Les personnes infectées par le toxoplasma gondii, un parasite principalement transmis par les chats, seraient plus courageuses en affaires, auraient plus de facilité à vaincre la peur de l’échec et seraient plus susceptibles de créer leur propre entreprise. Voilà la surprenante conclusion d’une étude menée par des chercheurs de l’Université du Colorado, dont les résultats ont été publiés en juillet dans la publication scientifique Proceedings of the Royal Society B. « Les séropositifs [infectés par le] toxoplasma gondii sont moins peureux en affaires », résume le vétérinaire Jean Gauvin. »

Cliquez ici pour lire L’entrepreneuriat et le goût du risque, motivés par un parasite propagé par les chats?

➡ Cliquez ici pour consulter toutes les éditions de Julie lit en ligne. ⬅

Vous avez des commentaires, des suggestions d’articles à partager? Communiquez avec moi!

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas un blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.