Olga : on déménage! | Elise Gravel

Couverture du livre Olga : on déménage! d'Elise Gravel.

J’ai presque 36 ans et j’aime (encore) Elise Gravel. Dans cet article, je vous parle du tome 2 des aventures d’Olga la jeune scientifique et de Bof son olgamus ridiculus.

Elise Gravel m’impressionne à chacune de ses publications. J’ai déjà parlé de Olga et le machin qui pue, de N’importe quoi! et de Je veux un monstre! sur le blogue. J’aimerais dire que je lis ses livres avec mes enfants, mais j’en ai pas. Oui oui, c’est moi la fan d’Elise Gravel à la maison!

Olga est découragée des humains, tout comme elle l’était dans le tome 1. Et si Bof était une extra-terrestre? Et si la vie était meilleure sur une autre planète, avec plein d’autres olgamus ridiculus?

« D’APRÈS CES LIVRES, LES GENS NE VONT PAS DANS L’ESPACE EN RESTANT ASSIS LES DOIGTS DANS LE NEZ. ILS DOIVENT TRAVAILLER FORT, ÉTUDIER LES MATHS, LA PHYSIQUE ET L’ASTRONOMIE. JE M’EN OCCUPE. »

Ça n’en prend pas plus à Olga pour qu’elle se documente en vue d’un voyage spatial. Et évidemment, elle partage ses découvertes dans son carnet d’observations.

« IL N’Y A AUCUNE GARANTIE QUE JE TROUVERAI DES BISCUITS SUR UNE AUTRE PLANÈTE. (ALORS, AUSSI BIEN M’EMPIFFRER MAINTENANT.) »

« IL Y A PLUS DE 500 000 DÉCHETS SPATIAUX DANS L’ORBITE DE LA TERRE. (HUMAINS! DEVEZ-VOUS VRAIMENT TOUT POLLUER?) »

Pages 38 et 39 de Olga : on déménage! d'Elise Gravel.

Pages 38 et 39. Source : Éditions Scholastic.

Sa meilleure amie est une araignée anglophone. Peut-elle voyager dans l’espace?

« AUSSI : Y A-T-IL DES COMBINAISONS SPATIALES POUR ARAIGNÉES? »

Charlie, un de ses amis humains, doute de l’idée d’Olga d’aller dans l’espace. Et si elle s’inspirait de Jane Goodall, son modèle?

« Ce serait plus simple d’aller dans un lieu terrestre non fréquenté par les humains. Jane Goodall a vécu des années dans la jungle de Tanzanie pour étudier les chimpanzés. Je pourrais faire un truc semblable. »

Les recherches d’Olga se déroulent bien, mais Bof est malade. Ça complique les choses. Quel vétérinaire faut-il consulter lorsqu’un animal venu de l’espace est malade?

Ses recherches sur Internet l’amènent à se déplacer dans une clinique vétérinaire près de chez elle. Le vétérinaire est bizarre et condescendant.

« Que trouve-t-il de drôle à une fille qui découvre une espèce? Est-ce que toutes les découvertes scientifiques doivent être faites par de vieux bonhommes? Il m’énerve. »

Heureusement, Olga est débrouillarde et persévérante.

Pis je l’aime.

Elle est un beau modèle pour les enfants curieux.

La fin du tome 2 ouvre la porte pour un tome 3. Ai-je besoin de préciser que j’ai hâte de lire la suite?

* Ce livre m’a été offert par les Éditions Scholastic. Ce texte a été écrit de façon authentique et indépendante, comme d’habitude! Cliquez ici pour consulter ma politique éditoriale.

Olga : on déménage!
Elise Gravel (texte français de Isabelle Allard)
Éditions Scholastic
ISBN : 978-1-4431-6599-0

Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s