Le livre du don : Récits et visages | Justin Kingsley

Couverture du livre Le livre du don : Récits et visages de Justin Kingsley.

[ + Audio 🎙 ] « Je cherche à comprendre l’humanité de chacun et à faire ressortir ses réelles intentions lorsqu’il fait un don. », nous dit Justin Kingsley pour résumer sa démarche pour écrire Le livre du don. J’ai lu la majorité des pages de ce livre lors d’une journée au SKYSPA. Quoi de mieux qu’un livre inspirant pour se faire du bien?

« Mes idées sont venues de partout et ont été inspirées par le quotidien et le hasard : le don d’argent, de vie ou de mort, le don qui rend amer, le don de celui qui n’a pas du tout compris, de celui qui n’a rien et qui donne tout, le don de ceux qui possèdent tout et qui ne partagent finalement rien… »

J’ai priorisé ce livre parce qu’il m’a été recommandé par Nadia Lakhdari King lors du Salon du livre de Montréal et qu’il est dans la liste des 20 livres que je vais assurément lire en 2018. ⤵

    Ce livre contient une vingtaine de témoignages qui représentent le don dans plusieurs de ses nuances :

    • Sœur Louise, le don d’aimer
    • Solange, le don de la gratitude
    • Daniel, le don d’un cœur
    • Sylvie, le don ultime
    • Sterling, le don planifié
    • Massimo, le don d’un café
    • Adam, le don aux suivants
    • Chartier, le don… mérité
    • Gino, le don de la virginité (prise 1)
    • Maya, le don de la gourmandise
    • Danielle, le don redéfini
    • Horace, le don héroïque
    • Léa, le don d’un enfant
    • Shannon, le don endurci
    • Gino, le don de la virginité (prise 2)
    • Jean-Pierre, le don de la bénédiction
    • Dieudonné, le don d’un prénom
    • Rachel, le don amer
    • Michel, le don passionné
    • Gino, le don de la virginité (prise 3)
    • Yvonne, ni don ni regret
    • Amanda, le don de la robe de mariée
    • MissMe, le don contesté
    • Oncle Pat, le don à l’étrangère
    • Steve, le don de la seconde chance
    • Kerry, le don de l’espoir

    Avouez que certaines histoires sont intrigantes, comme celle sur le don de la robe de mariée!

    Je vous partage quelques extraits, question de vous donner encore plus envie de lire Le livre du don.

    « Il faut peut-être leur raconter l’histoire de bons modèles à suivre et nous-mêmes servir d’exemples? On ne peut pas se fâcher de voir des gens qui profitent de tout ce qui est beau dans la vie. On ne peut qu’essayer de les convaincre de s’impliquer dans ce qui se passe en dehors de leur monde privilégié. Tu ne changeras pas les gens en leur disant d’être plus généreux, il faut trouver une façon de les encourager à le devenir. » Solange dans Solange, le don de la gratitude

    « Dans les mots de Chartier, il y a une vérité qui en dit long sur ce monde dans lequel nous habitons. Combien sont-ils à penser que le succès et le talent sont donnés à la naissance? Les deux dépendent, selon même les plus grands, du travail acharné. » Justin Kingsley dans Chartier, le don… mérité

    « J’étais tellement naïve quand j’ai commencé à bosser dans ce milieu. Je pensais qu’une personne qui disait vouloir aider le voulait réellement. Quand elle affirmait qu’elle le faisait pour les bonnes raisons, j’y croyais. Je ne me doutais pas qu’un être humain pouvait tirer avantage d’une personne en difficulté ou chercher un bénéfice au détriment d’un organisme comme le mien et réussir à lui faire du tort. » Shannon, dans Shannon, le don endurci

    « Quand on donne, on ne s’attend pas à être remercié. Je déteste aller sur une scène; je ne cherche pas à être en avant, je n’aime pas ça. Mais que l’on accorde le mérite à quelqu’un d’autre m’a choquée. » Rachel, dans Rachel, le don amer

    « En d’autres mots, toutes les raisons sont bonnes pour se montrer accueillant vers l’autre. Il ne faut que tendre la main et dire bonjour ou engager une conversation, même si elle doit se dérouler en gesticulant. Comme Pat l’a raconté, il suffit souvent d’un petit effort pour faire une différence importante dans la vie d’un autre. » Justin Kingsley, dans Oncle Pat, le don à l’étrangère

    Ça donne envie de donner, n’est-ce pas? Aussi, ça donne envie de se préoccuper des gens qui donnent.

    Vous pourriez aimer : Le triomphe des généreux | Adam Grant

    Le don de la virginité

    Avez-vous remarqué les 3 textes sur le don de la virginité de Gino? Bien que je comprenne que le don de la virginité soit un aspect pertinent à aborder dans un livre sur le don, je n’étais pas tellement d’accord avec ce qui a été dit sur le sujet. C’est que je ne crois pas à la virginité telle qu’elle est généralement présentée.

    C’est quand j’ai lu le texte sur MissMe que j’ai compris où on s’en allait avec ça. Les confidences de Gino mettaient la table pour le texte sur MissMe.

    « La première fois que tu es intime avec quelqu’un, homme avec femme, femme avec femme, homme avec homme, même s’il y a pénétration, ça ne veut pas dire que tu as donné quelque chose. Ça veut juste dire que c’était la première fois. En plus, c’est rarement un souvenir mémorable. Souvent, ce n’est pas terrible, parfois, ça fait mal et, émotivement, ce n’est pas ce qui compte le plus dans la vie d’une femme. » MissMe, dans MissMe, le don contesté

    Un peu comme elle, je ne crois pas qu’on donne sa première fois et qu’après on a pu rien à donner. Et je ne crois pas que la première fois doit impliquer une pénétration (sinon ça veut entre autres dire que les lesbiennes ne font pas vraiment l’amour).

    Dans les textes sur Gino, on parle de moments-clés de sa vie sexuelle. De ses premières fois.

    Et j’aime beaucoup d’autres choses que MissMe a dites, comme ceci :

    « La sexualité est comme un feu qui prend vie. Plus tu alimentes le brasier, plus tu te donnes, plus tu reçois. Selon l’occasion, tu peux faire brûler un grand ou un petit feu, c’est toi qui décides. Chaque fois que tu fais l’amour peut être spéciale. C’est moi qui décide si l’occasion est importante ou non. » MissMe, dans MissMe, le don contesté

    Je termine mon avis sur ce livre avec un petit bémol : je ne comprends pas la décision de choisir ce papier, coupé de cette façon. Heureusement, le plaisir de lecture n’est pas gâché parce qu’on l’oublie quand on lit. J’aurais aimé que ce soit doux, question de maximiser le bonheur de lire ce livre.

    Et toi Julie, pourquoi donnes-tu?

    Comme je le disais dans mon texte sur le livre Le triomphe des généreux, je n’ai pas l’impression d’être particulièrement généreuse. J’ai l’impression de faire ma part. Et je fais ma part dans d’autres domaines de ma vie, comme pour la protection de l’environnement. J’ai l’impression de recevoir beaucoup lorsque je donne. Je ne donne pas pour recevoir, mais c’est comme si je participais à un mouvement. Et je me sens privilégiée de recevoir.

    Et vous, pourquoi donnez-vous? Que pensez-vous du don?

    Le livre du don : Récits et visages
    Justin Kingsley
    Flammarion Québec
    ISBN : 9-782890-7780611

    Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

    Exprimez-vous!

    Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.