Julie lit en ligne | Semaine 7

Julie lit en ligne 7 : 5 textes lus en ligne.

Chaque mardi, j’ai le plaisir de vous partager 5 textes que j’ai lus en ligne dans les derniers jours. Bonne lecture!

Les 5 textes lus en ligne dans les derniers jours :

  • Synertek : une PME de Lévis sans consignes ni patron | Jean-François Nadeau / ICI Québec : « « Nos travailleurs sont tous adultes, explique Cendrine Cartegnie. Ce sont des gens qui sont capables de prendre des décisions. Ils sont capables de s’acheter une maison. Ils sont capables d’élever leurs enfants. Ils doivent bien être capables de gérer leurs absences aussi. » »
  • Pourquoi on n’a aucun mal à dire coiffeuse et beaucoup plus à dire professeuse | Agnès De Féo / Slate.fr : « L’emploi du mot autrice en France est attesté dès le Moyen-Âge. Il est défini dans le Dictionnaire du moyen français (DMF) comme «femme qui compose un ouvrage». La plupart des linguistes et historiens imputent sa disparition à la création de l’Académie française en 1635. C’est le moment où autrice devient l’objet de violents débats qui aboutiront à l’utilisation d’auteur en terme générique. »
  • «Qui veut avoir son horoscope?» | Mylène Moisan / Le Soleil : « «On commence avec le journal, comme d’habitude.» Elle a sa routine, Godelieve, depuis le temps qu’elle fait la lecture dans trois centres pour personnes âgées de la ville, des CHSLD. Elle a commencé ici, au Centre Louis-Hébert, il y a six ans, en a ajouté un deuxième il y a quatre ans, un autre il y a deux ans. Elle y va chaque semaine, une heure chaque fois, arrive avec un gros sac rempli à ras bord. »
  • Une décision d’assureur | Patrick Lagacé / La Presse : « Deux, j’ai capoté en lisant Samuel Archibald parce que nous sommes tous à un nid-de-poule de la vie de nous infliger une entorse au cerveau. Tous à une malchance d’être obligés de nous tourner vers des institutions qui, pensons-nous, espérons-nous, nous empêcheront de sombrer encore plus profondément… »
  • Comment être hyper productif pendant une heure? | Olivier Schmouker / Les Affaires : « Qui entend être hyper productif pendant une heure se doit d’effectuer deux mini-pauses à intervalles réguliers. Il lui faut s’imposer cette discipline, car celle-ci permet à son cerveau de respirer un peu avant de se remettre à la tâche. À noter qu’à partir du moment où ce truc devient une habitude, il est possible de devenir ainsi hyper productif durant toute une matinée ou toute une après-midi. À noter également que cette astuce peut permettre d’effectuer des réunions d’équipe plus efficaces qu’à l’habitude : ce sont alors les cerveaux de tout le monde qui peuvent respirer avant de poursuivre leur travail commun. »

Pour consulter toutes les éditions de Julie lit en ligne : 

Vous avez des commentaires, des suggestions d’articles à partager? Communiquez avec moi!

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas un blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.