Veille informationnelle 1 | 5 textes à propos de la lecture

Première édition de la veille informationnelle sur la lecture, version améliorée.

Saviez-vous qu’il y a une section Veille informationnelle sur le blogue? L’idée vient du fait que je partage régulièrement des articles sur la page Facebook de Julie lit au lit et que ça permet de regrouper ce que je partage. Le problème, c’est qu’il y a beaucoup d’articles dignes de mention à partager. Et plus j’ai du stock, plus c’est dur à gérer. Et plus c’est dur à gérer, moins je m’en occupe. Et moins je m’en occupe, moins la veille joue son rôle. Bref, il est temps d’essayer autre chose! Et c’est avec cet article que ça commence!

Le nouveau concept : des listes de 5 articles qui ont été partagés sur la page Facebook de Julie lit au lit. Je propose d’indiquer le titre, la source, une citation tirée du texte et de permettre d’accéder à l’article en cliquant sur le titre. Le concept pourra être bonifié avec le temps grâce à vos commentaires et à ma créativité.

Les fameux 5 textes de la veille informationnelle 1 :

  • Les mots qui libèrent | L’actualité : « Elles ont fraudé, cambriolé, tué. Mais donnez-leur à lire, et elles redécouvrent un sens à leur vie. Notre journaliste raconte six mois d’immersion dans le club de lecture de la prison pour femmes de Joliette. »
  • Une Cabane à bouquins et la victoire des bons voisins | Mon Saint-Roch : « Après que des vandales costauds aient sérieusement abîmé une de ses Cabanes à bouquins, les Éditions Alto, de la rue Saint-Joseph, lui ont tendu la main pour la remettre sur pied. »
  • 25 femmes qui font bouger le milieu du livre | Radio-Canada : « Si les écrivaines sont tout au début de la chaîne du livre, à leurs côtés, des dizaines de femmes s’impliquent et travaillent pour mettre en valeur leurs œuvres. Nous nous sommes attardées à ces Canadiennes qui sont éditrices, directrices, membres d’organismes, libraires, animatrices, journalistes, blogueuses, webvidéastes littéraires et bibliothécaires, et qui sont aussi, parfois, des écrivaines. »
  • Bibliothèques : Du livre au lieu | Le Devoir : « On a effectué un sondage récemment : près de la moitié des gens qui se rendent en bibliothèque viennent pour une autre raison que l’emprunt de documents, dit-il. […] Les citoyens s’approprient de plus en plus le lieu. »
  • Apprendre à lire et à écrire à 43 ans  | La Voix de l’Est : « S’il avait un message à transmettre, ce serait de ne pas hésiter à aller chercher de l’aide pour apprendre à lire et à écrire. Même s’il peut paraître difficile de retourner à l’école à l’âge adulte. Cette démarche lui permet aujourd’hui d’avancer et d’acquérir une confiance en soi qui lui manquait. »

Vous avez des commentaires, des suggestions d’articles à partager? Communiquez avec moi!

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas une blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.