Soigner, aimer | Ouanessa Younsi

Couverture du livre "Soigner, aimer" de Ouanessa Younsi.

Ici, la poésie et la psychiatrie ne font plus qu’un…

Par Maude Colin

« Soigner est une variation du verbe aimer. Il faut aimer nos patients. »

L’auteure du livre Soigner, aimer, Ouanessa Younsi, est poète et psychiatre. Elle a également écrit Prendre langue, Emprunter aux oiseaux et elle a codirigé Femmes rapaillées, toujours pour le compte des éditions Mémoire d’encrier.

Dans ce quatrième livre, Ouanessa nous livre sa vision du monde médical. Elle nous présente, sous forme de chroniques, des histoires vécues tout au long de sa carrière en psychiatrie.

Par le biais de ces textes, Ouanessa ouvre les portes à la sensibilisation à la santé mentale. Aussi, elle offre un soutien incomparable aux intervenants en psychiatrie. Œuvrant dans le domaine de la santé mentale, j’ai trouvé dans ce livre des mots qui ramènent à la source même de notre profession, c’est-à-dire la compassion.

« J’appelle la secrétaire pour savoir où se trouve le bouton «panique» dans mon bureau. Pressez-le et les agents de sécurité doivent débarquer en quelques secondes. En pratique, on parle de minutes, ce qui laisse le temps d’étrangler un psychiatre. »

Dans ce passage, l’auteure dénonce les conditions de travail parfois effrayantes auxquelles les intervenants en santé mentale doivent faire face. Aussi, elle relate tout le courage dont les psychiatres font preuve. Elle souligne la foi, l’amour et la compassion nécessaire à la pratique de cette profession.

Dans ce même passage, la psychiatre devait faire face à un homme agressif qui quémandait des opiacés. Il n’est pas tâche facile de ne pas céder sous la pression, de rester calme et de ravaler sa peur face à de telles situations. Fière de ne pas s’être transformée en pusher, l’auteure défend l’importance de ne pas confondre la drogue et les bonbons.

« J’ai vu un ado se faire hara-kiri pour tuer le diable dans son ventre.
Un autre se trancher les oreilles avec un exacto pour enlever les voix.
J’ai rencontré un homme qui croit être un extraterrestre, un autre qui
en est le fils, un autre qui en a vu. »

Plusieurs essais se déroulent à Sept-Îles où elle découvre et tente de mieux comprendre la culture autochtone. En effet, amenée à soigner des hommes et des femmes qui s’expriment majoritairement en innu et dans un français difficile, elle redouble d’efforts pour tenter de comprendre et de se faire comprendre. Puis, elle se lie d’amitié à une jeune femme issue de cette communauté et s’aventure avec elle sur la réserve afin d’en comprendre la culture. Dotée d’une grande ouverture d’esprit, elle s’efforce de ne pas juger les différentes réalités de celle-ci.

« Outarde et merci qui accompagneront ma vie, me réconforteront
lorsque je ne serai pas assez bonne, assez aimante, assez savante,
tshinashkumitin murmuré par un arbre fleuve grand-père homme
vieillard chamane tshinashkumitin mon capteur de rêve. »

Dotée d’une plume telle que je n’en ai jamais vue, Ouanessa Younsi nous livre ici des textes d’une puissance poétique sans pareil. Dans ses textes, elle rappelle que l’ultime valeur humaine demeure la compassion.

L’amour est un élément non négligeable dans les soins que nous apportons à autrui. Elle mentionne que la guérison relève de la science, mais que le soin relève de l’âme. Puis, termine en soulignant que le métier de psychiatre est une profession de foi.

« Poète, psychiatre : ces deux rôles se nourrissent de cette manière de prendre soin. »

À propos de Maude Colin

Photo de l'auteure de ce texte, Maude Colin.Maude est une jeune auteure émergente. Son premier livre, Fragments, est dorénavant en vente en librairie et sur le web. Elle travaille actuellement à la mise en page de son
second livre, Sens. Elle travaille également à titre de rédactrice. Amoureuse des livres, elle nous partage ici ses coups de cœur. www.maudecolin.com


Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent, tant que vous utilisez un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Suivez Julie lit au lit sur les réseaux sociaux : social-006-round_facebook social-003-round_twitter social-038-round_instagram social-033-round_pinterest social-011-round_linkedin

Une réflexion sur “Soigner, aimer | Ouanessa Younsi

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s