Julie lit au lit

Art de lire & Alphabétisation

Les murailles | Erika Soucy

Couverture du roman "Les murailles" de Erika Soucy.
Erika Soucy s’envole vers La Romaine pour vivre la vie de chantier pendant une semaine. Elle souhaite comprendre les choix de son père et ceux des autres hommes de sa famille. Elle souhaite franchir les murailles.
Sous forme de journal s’adressant à son conjoint, resté avec leur jeune enfant en ville, elle partage ses impressions sur la vie de chantier. Elle se questionne sur ce qui a amené son père à vivre loin d’elle. Ce père qu’elle connait peu. Ce père qui partait parfois 80 jours dans le Nord. Ce père dont elle ne s’ennuyait pas puisqu’il était un étranger.
Ses mots décrivent le beau et le moins beau qui se dégagent de sa semaine sur le chantier. Elle humanise les hommes qu’elle côtoie. Ils sont plus que des hommes qui ont parfois un langage cru et qui détournent des rivières. Cependant, l’écolo en moi a trouvé quelques passages difficiles à lire.
La langue utilisée par l’auteure est parlée et inclut plusieurs régionalismes. J’ai apprécié, mais je peux comprendre que ça peut être un frein pour certains lecteurs. Aussi, Erika possède un sens de l’humour qui me plait beaucoup! Voici un extrait des pages 30 et 31 :

« Je suis juste une auteure qui vit sur des subventions pour écrire un livre de poésie pis qui s’est fait payer un voyage dans le Nord sur le bras des contribuables. Là, je vous entends penser. Vous vous dites : « Des poèmes ? Mes taxes payent ça, des poèmes ? » Ben oui, monsieur, ben oui, mais je vais vous répondre qu’au nombre d’appartements mal isolés que j’ai loués dans ma vie, c’est aussi un peu moi qui paye votre salaire. »

Je vous invite à vous laisser entraîner par la musicalité de ce roman. Les descriptions nous permettent de visualiser la vie de chantier telle qu’elle la vit.
 
* Ce livre m’a été offert par Groupe Librex. Ce texte a été écrit de façon authentique et indépendante, comme d’habitude! Cliquez ici pour consulter ma politique éditoriale.

Les murailles
Erika Soucy
VLB éditeur
ISBN-13 : 978-2-89649-673-0

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas une blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

3 Commentaires

  1. J’ai entendu parler de ce livre, sans savoir vraiment de quoi ça parlait. Grâce à toi, j’ai envie de m’y plonger, là, tout de suite. La romaine, ça a touché des travailleurs près de chez moi, sur la Côte-Nord. J’ai très hâte de le lire, en espérant qu’il soit bientôt disponible à ma bibliothèque municipale, hihi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :