Je ne me souviens pas avoir lu un livre similaire! Ce roman présente en alternance la vie de Michel Jean et la vie de sa grand-mère maternelle, une Innue tombée amoureuse d’un Blanc.

Les chapitres sont tous à la première personne du singulier. Ça pourrait être mélangeant pour le lecteur, mais ce n’est pas le cas. Je n’ai pas eu besoin de retourner lire la fin d’un chapitre pour me retrouver. Signe que l’alternance a été bien réalisée!

Michel Jean raconte sa propre histoire. Celle d’un homme qui aurait aimé avoir certaines conversations avec sa grand-mère. Celle d’un homme qui a réalisé qu’il connait peu les Innus et les Autochtones en général. Celle d’un homme qui est en quête de sa propre identité. Celle d’un homme qui prend conscience du temps qui passe et qui ne revient pas.

Il raconte aussi l’histoire de sa grand-mère, de sa naissance à son décès à près de 101 ans, avec sensibilité. Comme c’était une femme discrète, les chapitres sur sa grand-mère sont en quelque sorte romancés, tout en étant basés sur des informations crédibles. On comprend bien sa vie organisée en fonction des saisons et de la chasse, son amour et son respect pour la forêt, ses blessures lorsqu’elle a perdu son statut en se mariant, le racisme qu’elle a vécu…

Coup de cœur pour la belle histoire d’amour entre sa grand-mère et son grand-père!

Je vous partage un puissant extrait de la page 142 :

« Je ne blâme personne d’autre que moi. La vérité cruelle, c’est que j’avais la meilleure professeure devant moi et que je n’ai pas su en profiter. Je n’ai posé aucune question. Ou si peu. Je me suis contenté de suivre les autres et je le regrette amèrement maintenant. Encore une fois, je réalise mon erreur trop tard. On pense toujours qu’on a le temps. Et le temps finit toujours par nous manquer. »

elle et nous | michel Jean | Libre Expression

Michel Jean cite les sources qui lui ont permis de bien représenter la vie de sa grand-mère à la dernière page. À mon avis, ce livre permet aux lecteurs de mieux connaître la vie des Innus. Être professeure d’histoire, je le ferais lire à mes étudiants!

Connaissez-vous la vie de vos grands-parents? Êtes-vous conscient du temps qui passe?

Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Julie Collin
Fondatrice et blogueuse en chef

Libraire, chroniqueuse culturelle et animatrice, ma vie tourne pas mal autour des livres!

Je lis de tout, et partout. Sur papier et sur ma liseuse numérique.

Je parle de mes lectures simplement, comme j'en parle avec mes amis devant un verre ou une tasse. Sentez-vous bien à l'aise de vous préparer un breuvage. 😉

N’hésitez pas à commenter et/ou à me recommander des lectures.

Page FacebookPage TwitterÀ propos