Pour la 72e fois, je vous propose 5 textes que j’ai lus en ligne dans les derniers jours. Bonne lecture!

« Aux États-Unis, se rendre à la bibliothèque pour feuilleter quelques livres, suivre une lecture ou découvrir de nouveaux auteurs reste une activité plus prisée que s’offrir une place de cinéma. L’institut de sondages Gallup révèle que la visite à la bibliothèque devance, et de loin, de nombreuses autres activités culturelles et de loisir, notamment le concert, le théâtre ou encore… le casino. »

Se rendre à la bibliothèque, activité culturelle préférée des Américains | Antoine Oury | Actualitté

« On prédisait leur mort avec l’arrivée du livre numérique et d’Amazon. Elles sont plus vivantes que jamais. Les bibliothèques publiques d’aujourd’hui sont d’immenses agoras qui attirent de plus en plus de visiteurs. Pas seulement à New York, Helsinki, Paris ou Binhai, en Chine. Au Québec aussi. »

Les bibliothèques publiques se réinventent | SUZANNE COLPRON | La Presse

« Les commonplace books vous permettent de prendre une pause de l’énorme quantité d’informations qui provient des médias sociaux et vous encouragent à lire. En effet, lorsque vous lisez quelque chose de significatif, ils vous donnent l’occasion de réfléchir, de l’écrire et de le reprendre plus tard pour vous inspirer. »

Qu’est-ce qu’un Commonplace book et pourquoi vous devriez en tenir un | Petite mélanie

« La ville de Paris rend publique sur sa plateforme de données la liste des mille livres les plus réservés de ses bibliothèques. En clair, la crème de la crème des bouquins à la mode. Ceux qu’on s’arrache parmi les 3,35 millions de documents répartis entre les 57 établissements de la capitale. Ce n’est pas notre sujet. A Libé, on a voulu se pencher sur l’autre bout de la liste, à la découverte des livres boudés par le public. Ceux devant lesquels tout le monde passe, dans les rayonnages de sa bibliothèque de quartier, sans même un coup d’œil. »

TOUT LE MONDE LES BOUDE : QUELS SONT LES LIVRES LES MOINS EMPRUNTÉS DES BIBLIOTHÈQUES PARISIENNES ? | Guillaume Lecaplain , Savinien de Rivet et Clara Dealberto (infographie) | libération

« J’ai regroupé dans cet article 101 bonnes (ou presque) raisons de lire. Pour connaître mes raisons préférées, regarde les numéros 5, 14, 47, 52 et 79! Il n’y a pas d’ordre précis, j’y suis allée au gré de mon inspiration. »

101 FORMIDABLES RAISONS DE LIRE PLUS | Josée tardif | Une lecture à la fois

Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Julie Collin
Fondatrice et blogueuse en chef

Libraire, chroniqueuse culturelle et animatrice, ma vie tourne pas mal autour des livres!

Je lis de tout, et partout. Sur papier et sur ma liseuse numérique.

Je parle de mes lectures simplement, comme j'en parle avec mes amis devant un verre ou une tasse. Sentez-vous bien à l'aise de vous préparer un breuvage. 😉

N’hésitez pas à commenter et/ou à me recommander des lectures.

Page FacebookPage TwitterÀ propos