Mira, ma chatte littéraire (née le #12août)

Mira, ma chatte littéraire (née le 12 août).

Je partage mon appartement depuis quelques jours avec Mira, une chatte née le 12 août 2016, comme dans «la 3e édition de la journée Le 12 août, j’achète un livre québécois». De plus, elle m’accompagne dans mes lectures (surtout québécoises). Un hasard? Oui!

Une nouvelle colocation avec une féline

Vous le savez peut-être, je suis déménagée à l’été 2018. Une des raisons de ce déménagement est que je voulais vivre avec chez mon chat. Mes anciens proprios ont un jour décidé que les animaux n’étaient plus les bienvenus dans le triplex. Au fil des 11 années que j’ai passées dans cet appartement, j’ai eu une lapine pendant 8 ans et demi, j’ai eu une chatte conjugale (la Mitaine de mon ex, dont j’ai hérité lors de notre séparation) et j’ai eu un coloc qui avait un chat. Et la voisine d’en haut a eu des chiens. Bref, mes proprios avaient changé d’avis…

Je voulais acheter un chat, mais pas n’importe lequel. Je visais un chat (et non un chaton) dans un refuge. Je voulais sauver un chat plutôt que d’acheter un bébé (qui ne restera pas bébé de toute façon).

Et surtout, je n’étais pas pressée. Il faut savoir que mon nouvel appartement est BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP plus beau que mon ancien et que c’est le fun qu’il reste propre longtemps. Avoir un chat implique de ramasser du poils partout.

Mon ami Pascal va voir des amis dans une chatterie située à Magog chaque mois (au moins). Chaque fois, il m’envoie des photos de chats qui me donnent super méga envie d’en avoir un. Chaque fois, je lui demande de m’en voler un. Ou bien, je lui demande lequel est mon chat.

Il y a quelques jours, Pascal m’a envoyé des photos et un vidéo de Mira. Elle était disponible pour l’adoption.

Je suis devenue super émotive en regardant le vidéo. C’était le début de notre grande histoire d’amour.

Mira a deux vertèbres soudées près de la queue, ce qui fait qu’elle ne peut pas avoir de bébé et qu’elle est plus difficile à vendre. Yé, un chat à sauver!

J’ai fait sa connaissance dans la vraie vie samedi matin. Pascal et moi l’avons ramené en voiture (et elle a fait ça comme une grande!). Depuis, elle met de la joie dans mes journées. Elle joue comme un chaton, mais elle est mature comme une chatte adulte.

Mira adore les câlins et elle adore m’en réclamer lorsque je lis. Heureusement, elle accepte de lire avec moi. Elle s’aide en suivant le texte avec une patte. Et elle est capable de tomber endormie pendant sa lecture.

Ma chatte Mira dort pendant la lecture.

Mira est tombée endormie pendant que je lisais (assise dans le salon (oui, je lis aussi hors de mon lit)).

➡️ Cliquez ici pour lire le texte Les chats savent-ils lire? de Sabica Senez.

À propos du 12 août

Lancée le 12 août 2014 par deux auteurs québécois, Patrice Cazeault et Amélie Dubé, la journée Le 12 août, j’achète un livre québécois est devenue un incontournable. Plusieurs librairies profitent de cet événement annuel pour proposer des activités spéciales.

Il est possible d’acheter un livre québécois en librairie, en ligne, en pharmacie, ailleurs… L’important est de célébrer les livres et les auteurs québécois.

Évidemment, j’en ai parlé plusieurs fois sur ce blogue depuis ses débuts en 2015.

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.