Partager le goût de la lecture avec une classe en cheminement particulier

ALLÔ LA SORTIE DE ZONE DE CONFORT! J’ai reçu un appel de Monika de la Librairie Morency pendant que j’étais au Salon du livre de l’Estrie. Oui oui, la Monika qui m’a offert un lit en pleine librairie, entre autres. Elle m’a demandé de venir parler avec une classe d’adolescents en cheminement particulier à la librairie plus tôt aujourd’hui. Pourquoi m’a-t-elle fait cette demande? Je vous raconte tout dans cet article.

Ce n’est pas un grand secret : j’ai lâché l’école à 16 ans. J’étais en 3e secondaire. C’est à 23 ans que j’ai effectué un retour aux études et que j’ai obtenu mon diplôme d’études secondaires. Quelques mois plus tard, je débutais l’université.

➡️ Cliquez ici pour en savoir plus sur mon cheminement scolaire.

➡️ Cliquez ici pour lire l’article de Mylène Moisan dans Le Soleil qui parle de mon parcours. 

Nous nous sommes tous assis à la mezzanine de la Librairie Morency afin d’avoir un peu d’intimité. De plus, les fauteuils sont confortables. 💚

J’ai commencé la discussion en disant que j’étais gênée de parler de moi et que c’est rare que ça m’arrive de me mettre de l’avant, mais que je n’ai pas honte de mon parcours, parce qu’il n’y a rien de honteux à avoir un parcours scolaire différent.

J’ai partagé une partie de mon parcours scolaire au groupe. Et j’ai pris le temps de leur dire que j’ai réussi à obtenir mon D.E.S. et à aller à l’université, même si certains professeurs ne pensaient pas que c’était possible. Si j’ai pu, ils peuvent peut-être aussi.

Et surtout, je leur ai dit pourquoi je lis.

Je lis pour me divertir. Je lis pour apprendre. Je lis pour m’évader. Je lis pour vivre d’autres réalités.

Et en prime, lire (en français) me permet de m’améliorer en français.

J’ai amené un de mes livres préférés (je suis incapable de choisir UN livre préféré), Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes, pour leur montrer à quel point il ne faut pas se fier à la page couverture d’un livre.

Et j’ai partagé quelques coups de cœur que j’ai déniché à la Librairie Morency avant que débute notre discussion :

Quelques élèves ont aussi partagé leurs coups de cœur. Je suis pas mal certaine que certains d’entre eux auraient pu parler de livres pendant encore plusieurs minutes (heures?!), mais ils devaient quitter.

J’ai adoré mon expérience avec la classe. J’étais surprise que Monika m’invite à prendre la parole devant ce groupe et ça me gênait. Je n’aime pas parler de moi et me mettre de l’avant (écrire cet article est un défi), mais ça me semblait être une bonne idée d’accepter la proposition de Monika.

Maintenant que c’est fait, je suis prête à recommencer à discuter avec des élèves n’importe quand ou presque!

Et vous, pourquoi lisez-vous?

Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.