Julie lit en ligne | Semaine 31

Julie lit en ligne 31 : 5 textes lus en ligne.

Pour la 31e semaine consécutive, je vous propose 5 textes que j’ai lus en ligne dans les derniers jours. Bonne lecture!

Les 5 textes lus en ligne dans les derniers jours

Le pouvoir étonnant de la lecture | Alexandre Sirois / La Presse :

« Le livre permet aussi de « déverrouiller les portes de l’imaginaire », comme l’a écrit le romancier Daniel Pennac dans son essai consacré à la lecture, Comme un roman. Ce livre, où il énumère « les droits imprescriptibles du lecteur », a été publié au début des années 90, mais n’a pas pris une ride. »

Cliquez ici pour lire Le pouvoir étonnant de la lecture.
Cliquez ici pour lire mon article sur Comme un roman de Daniel Pennac.

J’ai peur de maigrir | Manal Drissi / Châtelaine :

« Ce sont les autres qui se sentent mieux quand je maigris. C’est leur mépris de la grosseur que je conforte bien avant leurs inquiétudes pour mon bien-être. Ils n’ont aucune idée de la douleur et de la haine auto-infligées qui peuvent se cacher derrière quelques kilos en moins. Aucune idée que leurs compliments sont une arme qu’on retourne contre soi. »

Cliquez ici pour lire J’ai peur de maigrir.

Gestionnaire de communauté, ce métier incompris | Mélissa Pelletier / Baron Mag :

« Le virage numérique, qui n’en finit plus de virer, aura eu beaucoup de conséquences. Entre la crise des médias, les nouvelles manières de consommer l’art et de percevoir notre rapport aux autres à travers les réseaux sociaux, on aura aussi pu voir l’éclosion de nouveaux métiers. La gestion de communauté est devenu un incontournable de toute entreprise qui se respecte. Qui sont ces gens qui ont pris le pas sur cette profession somme toute récente? À quoi ressemble leur quotidien? Et surtout, comment pratiquer un métier qui n’offre pas de formation claire? À tâtons, plus souvent qu’autrement.»

Cliquez ici pour lire Gestionnaire de communauté, ce métier incompris.

La bibliothèque de Beaune expose les marques-pages oubliés des lecteurs | Antoine Oury / ActuaLitté :

« Ils dégringolent parfois pendant notre lecture : des oublis de lecteurs, reliques de la découverte d’un livre que l’on parcourt actuellement. Ces marques-pages oubliés, la bibliothèque Gaspard Monge de Beaune les a rassemblés pendant des années, au cas où leurs propriétaires se manifestent. L’établissement en a fait une exposition, présentée en ce moment entre ses murs. »

Cliquez ici pour lire La bibliothèque de Beaune expose les marques-pages oubliés des lecteurs.

The Tail End | Tim Urban / Wait But Why :

« Priorities matter. Your remaining face time with any person depends largely on where that person falls on your list of life priorities. Make sure this list is set by you—not by unconscious inertia. »

Cliquez ici pour lire The Tail End.

➡ Cliquez ici pour consulter toutes les éditions de Julie lit en ligne. ⬅

Vous avez des commentaires, des suggestions d’articles à partager? Communiquez avec moi!

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas un blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.