Julie lit en ligne | Semaine 28

Julie lit en ligne #28 : 5 textes lus en ligne dans les derniers jours.

Pour la 28e semaine consécutive, je vous propose 5 textes que j’ai lus en ligne dans les derniers jours. Bonne lecture!

Les 5 textes lus en ligne dans les derniers jours

Les fameuses lettres de refus | Mylène Gilbert-Dumas / Une doyenne, une sorcière et un caniche :

« Quelles conclusions peut-on tirer de mes débuts littéraires? Premièrement, on peut dire que la littérature possède un caractère fortement subjectif. Deuxièmement, on peut être convaincu que pour être écrivain, il faut être tenace. Il faut avoir une détermination à toute épreuve. Il faut être travaillant, ne pas être pressé. Et il faut avoir la foi. »

Cliquez ici pour lire Les fameuses lettres de refus.
Cliquez ici pour lire mon texte sur le roman L’escapade sans retour de Sophie Parent de Mylène Gilbert-Dumas.

La malédiction du talent (ou comment perdre ses meilleurs employés) | Pasquale Harrison-Julien / RAD :

« Avec le talent vient parfois une part d’ombre. Par exemple, des gens très créatifs peuvent aussi parfois être très angoissés. Et lorsqu’on dit “sois authentique”, on interprète surtout ça comme “sois authentiquement créatif, mais pas authentiquement angoissé”. »

Cliquez ici pour lire La malédiction du talent (ou comment perdre ses meilleurs employés).

L’artiste et sa mystérieuse équipe de création | Raphaëlle B. Adam :

« L’acte d’écrire est, comme de nombreux autres processus créatifs, un travail solitaire. En effet, pour arriver à produire une œuvre de qualité, l’artiste doit s’asseoir et travailler, certes, mais il doit aussi le faire en s’isolant, pour que toute sa concentration soit mise au service de sa créativité. Malgré cela, je pense sincèrement que chaque artiste possède, parfois sans le réaliser, sa propre « équipe de création ». »

Cliquez ici pour lire L’artiste et sa mystérieuse équipe de création.

Comment j’ai obtenu la paix publicitaire | Stéphanie Perron  / Protégez-Vous :

« Pour ma part, j’ai déclaré la guerre aux entreprises qui s’immiscent dans ma boîte aux lettres, et j’ai gagné. À chaque fois que je reçois une publicité postale adressée à mon nom, je compose le numéro de téléphone inscrit dans la lettre et je demande qu’on retire mon nom de la liste de sollicitation par téléphone, par courriel et par la poste (il faut le préciser, car ce sont parfois trois listes distinctes). »

Cliquez ici pour lire Comment j’ai obtenu la paix publicitaire.

Le roman qui a fait pleurer la Suède | Karine Vilder / Le Journal de Montréal :

« Tout ce qu’on peut lire dans N’essuie jamais de larmes sans gants est donc vrai, Jonas Gardell ayant passé près de 10 ans à faire des recherches pour décrire les horreurs vécues par les séropositifs de l’époque. « Des hommes ont été expulsés de leur appartement, exclus de leur travail, privés de soins dentaires ou opérés dans le garage de l’hôpital plutôt que dans une salle d’opération, souligne Jonas Gardell. Et une fois morts, leurs corps étaient mis dans des sacs-poubelle. J’ai ainsi voulu restaurer leur mémoire, avoir une population entière pour les pleurer. Et ha ha, j’ai réussi. » »

Cliquez ici pour lire Le roman qui a fait pleurer la Suède.
Cliquez ici pour lire mon texte sur N’essuie jamais de larmes sans gants.
Cliquez ici pour vous procurer N’essuie jamais de larmes sans gants.

➡ Cliquez ici pour consulter toutes les éditions de Julie lit en ligne. ⬅

Vous avez des commentaires, des suggestions d’articles à partager? Communiquez avec moi!

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas un blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Une réflexion sur “Julie lit en ligne | Semaine 28

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.