Julie lit en ligne | Semaine 26

Julie lit en ligne 26 : 5 textes lus en ligne.

Pour la 26e fois (nous voilà déjà rendus à la moitié de l’année!), je vous propose 5 textes que j’ai lus en ligne dans les derniers jours. Bonne lecture!

Petite particularité cette semaine : je vous partage un article que j’ai écrit! C’est un texte que j’ai soumis il y a quelques mois et il est tombé à point dans les derniers jours. Oui oui, je me suis lue dans les derniers jours! J’y parle d’une ressource très utile pour gérer son stress et ça me parle beaucoup en cette période de déménagement (je déménage dans un nouvel appartement après plus de 11 ans au même endroit et c’est une excellente source de stress).

La prochaine édition de Julie lit en ligne sera rédigée dans mon nouvel appartement!

Les 5 textes lus en ligne dans les derniers jours

Dix œuvres du patrimoine littéraire à sortir de l’oubli | Dominic Tardif / Le Devoir :

« Le Québec compte-t-il plusieurs écrivains majeurs tragiquement avalés par les interstices de l’amnésie collective ? « Il y a des oublis partout, mais peut-être qu’on n’est pas aussi secouriste qu’ailleurs. En France, on mène et on célèbre les opérations de sauvetage », se réjouit Robert Lévesque, en évoquant les cas d’Emmanuel Bove et de Nina Berberova. Notons quand même que, depuis 2012, le prix Hervé-Foulon – Un livre à relire offre chaque année « une deuxième vie à un livre que l’on devrait relire et qui mériterait de rayonner à nouveau sur la place publique. » Rachel Leclerc le remportait d’ailleurs la semaine dernière pour son roman Noces de sable (Boréal, 1995). »

Cliquez ici pour lire Dix œuvres du patrimoine littéraire à sortir de l’oubli.
Cliquez ici pour en savoir plus sur le prix Hervé-Foulon.
Cliquez ici pour en savoir plus sur Noces de sable de Rachel Leclerc.

Ces célibataires qui dérangent | Marie-Hélène Proulx / Châtelaine :

« Les Québécoises sont nombreuses à porter ce chapeau: plus du tiers ne vivent pas en couple, une tendance qui croît lentement, mais sûrement, depuis au moins 25 ans. Toutefois, les médias et les scientifiques en parlent peu, comme si elles étaient invisibles. Entre deux gorgées de café, nos sept truculentes invitées étalent leur existence en solo et exposent sans complaisance les contradictions qui les habitent. Certaines ont de plein gré choisi leur célibat, d’autres y goûtent par accident à la suite d’une séparation. Mais toutes ont en commun de se plaire dans cet état. Jouer les Bridget Jones désespérées? Pas question! »

Cliquez ici pour lire Ces célibataires qui dérangent.

How to Write 300,000 Words In 1 Year | Chris Guillebeau :

« Someone once said, “I hate writing, but I love having written.” I tend to think you have to love at least some of the writing part too, but I get the idea. In my case, I write because it makes me feel good, and because I feel like it’s what I’m supposed to do. »

Cliquez ici pour lire How to Write 300,000 Words In 1 Year.

Méditer quand on a une girouette dans la tête | Marie-Josée Guérin  / Ma Voix, Ta Voie :

« Je me suis aussi longtemps imaginé que méditation rimait avec faire le vide. Moi qui génère mille pensées à la seconde, je me demandais bien comment j’allais être en mesure de faire taire mon mental surchargé. Je vous avoue que lorsque j’ai su que méditer c’était surtout laisser les pensées circuler librement, je me suis sentie beaucoup plus à l’aise. »

Cliquez ici pour lire Méditer quand on a une girouette dans la tête.

Dale Carnegie : Comment dominer le stress et les soucis | Julie Collin / Revue RH :

« En résumé, ce livre est un concentré de gros bon sens à appliquer au maximum pour vivre mieux. Les principes enseignés s’appliquent encore très bien environ 70 ans après la publication de ce livre en version originale. »

Cliquez ici pour lire Dale Carnegie : Comment dominer le stress et les soucis.
Cliquez ici pour lire mes textes publiés ailleurs que sur Julie lit au lit.

➡ Cliquez ici pour consulter toutes les éditions de Julie lit en ligne. ⬅

Vous avez des commentaires, des suggestions d’articles à partager? Communiquez avec moi!

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas un blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.