Guide d’un astronaute pour la vie sur Terre | Chris Hadfield

Couverture du livre Guide d'un astronaute pour la vie sur Terre de Chris Hadfield.

Ce livre est un merveilleux récit sur quelque chose d’inaccessible pour la plupart d’entre nous, tout en étant très terre à terre (!). Chris Hadfield nous partage ses aventures dans l’espace et sur Terre. Bien que la portion du travail de Chris Hadfield que le commun des mortels connait semble prestigieuse et inaccessible, beaucoup d’éléments de son travail se transposent facilement à la vie de la plupart d’entre nous. Il a travaillé très fort dans l’ombre. Il a passé un peu plus de 5 mois dans l’espace en 21 ans. Il a appris à devenir astronaute. Il a réalisé que les rêves les plus fous sont parfois à notre portée si on travaille fort et qu’on a une belle attitude. Je ne m’attendais pas à faire autant de parallèles entre la vie d’un astronaute et ma vie de consultante!

Chris Hadfield a décidé de devenir astronaute lorsqu’il a vu Neil Armstrong à la télé en 1969 et qu’il a regardé la lune. À 9 ans, il a orienté sa vie pour réaliser son rêve, même si c’était à peu près impossible puisqu’il n’y avait pas d’astronautes canadiens. Il s’est préparé au cas où.  Il a trouvé du plaisir dans la préparation, dans les petites choses qui n’ont rien à voir avec le prestige qu’on imagine. Il s’agit de l’histoire de quelqu’un qui a un parcours pas ordinaire, qui a vécu suffisamment d’épreuves et qui aurait pu abandonner l’idée de devenir astronaute. Il était conscient des choix qui s’offraient à lui et il savait que ses choix avaient une influence sur sa vie.

Il résume sa philosophie de vie par Soyez prêt. Travaillez fort. Amusez-vous. J’ai tenté de séparer les 3 éléments. Comme vous pouvez le constater, ils sont pas mal liés entre eux!

  • Soyez prêt : Comme il le dit lui-même « Se sentir prêt à faire quelque chose ne signifie pas que l’on a la certitude de réussir, même si c’est évidemment ce qu’on espère. Être vraiment prêt signifie que l’on comprend ce qui pourrait mal tourner et que l’on a un plan pour régler le problème. » Il faut être flexible parce que le plan A ne fonctionne pas toujours. Il faut se préparer au pire et surtout ne pas croire que tout va toujours bien aller si on visualise la victoire. L’échec est une possibilité et ça ne sert à rien de l’ignorer. Sur une note plus positive, des choses à peu près impossibles peuvent se produire, comme devenir astronaute! Aussi bien être prêt! Il est dépassé par certains participants de l’émission de télé-réalité Survivor qui ne savent pas allumer un feu alors qu’ils savent très bien qu’ils auront à en faire un s’ils veulent gagner. Il faut prendre le temps d’apprendre!
  • Travaillez fort : Comme il le dit à la page 53, « Réussir, c’est se sentir bien dans ce qu’on réalise dans l’ombre tout au long d’un parcours qui peut aboutir, ou non, au pas de tir. » Derrière les grands succès, il y a le travail discret qui est invisible aux yeux des gens. Il y a beaucoup de préparation. Il ne faut pas mesurer son succès en fonction de ce que les autres voient. Il savait qu’il avait peu de chances de devenir astronaute. Il n’a jamais cru qu’il perdait son temps. Il apprenait. Tout était occasion d’apprendre. Il n’avait pas peur de se tromper et que ses apprentissages signifient la fin de sa carrière. Mieux vaut éviter les erreurs, mais ça fait partie de la vie. Plus on se prépare, moins on fait d’erreur. Ça se peut que les connaissances acquises ne soient pas nécessaires, mais au moins on est prêt. Surtout, travailler fort ne signifie pas d’écraser les autres ou de travailler plus fort que les autres. Il est souhaitable d’aider les autres à devenir meilleurs.

Pour ma part, il arrive régulièrement qu’on m’approche pour un mandat où je ne connais pas tous les outils. Si le mandat m’intéresse, j’apprends les bases des outils que je ne connais pas, sur mon temps personnel. Il y a tellement d’outils que je ne peux pas tous les connaître et ce n’est pas au client d’en assumer les conséquences. En prime, je continue d’apprendre.

  • Amusez-vous : Il a réalisé son rêve en ayant du plaisir dans toutes les étapes. Si son rêve ne se réalisait pas, il aurait au moins eu du plaisir dans le processus. Il faut trouver du plaisir dans la préparation, dans les petites choses. Le temps passe plus vite lorsqu’on a du plaisir. L’humour détend l’atmosphère. Son livre est souvent drôle d’ailleurs! Il faut voir les grandes réalisations comme du bonus et ne pas tout miser sur les bonus.

   Vous pourriez aussi aimer : La brève histoire de ma vie | Stephen Hawking   

Suite à la lecture de ce livre, j’ajoute à sa philosophie Pensez à l’équipe. Dites merci.

  • Pensez à l’équipe : On a beau avoir certaines compétences, on ne peut pas penser que nos compétences sont supérieures à celles des autres. Il faut prendre le temps d’observer et de s’adapter. Déterminer comment les forces et faiblesses des autres peuvent être compatibles et complémentaires aux nôtres. Il faut aider les autres à réussir. Contrairement à ce que certaines personnes pensent, ce n’est pas parce que votre collègue gagne que vous perdez! Deux personnes peuvent gagner, oui oui! Même si c’est bien vu d’être compétitif, la réussite est un sport d’équipe. Il faut contribuer activement, sans brusquer les autres dans la mesure du possible.
  • Dites merci : Sans son entourage, il ne serait probablement pas devenu astronaute. Sa femme et ses enfants l’ont appuyé. Il faut remercier les gens une fois de temps en temps et être reconnaissant. Il faut être présent lors des fêtes et des grands moments, ou du moins, les souligner dignement. La vie d’astronaute demande beaucoup à l’entourage. Il dit dans son livre qu’il y avait des périodes où il était en déplacement 35-40 semaines par année. Il faut reconnaître les efforts de ceux qui nous aident à accéder à notre plein potentiel. Il a gardé une belle attitude tout au long de sa carrière. On ne maîtrise pas toutes les variables, mais on peut contrôler son attitude. Une belle attitude aide à être bien entouré. Dire merci, ça ne coûte pas cher et ça fait tellement plaisir!

Évidemment, il nous partage aussi sa vie dans l’espace et ses réflexions avant/après. Du pur divertissement!

 

Soyez prêt. Travaillez fort. Amusez-vous. Pensez à l’équipe. Dites merci. Que pensez-vous de ces 5 éléments?

 

Envie de vous acheter un livre tout en appuyant l’alphabétisation et plus de 100 librairies indépendantes?

En passant par ce lien sécurisé de la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent, tant que vous utilisez un de mes liens sécurisés.

Vous souhaitez consulter ce livre sans l’acheter?

Il est disponible à la Bibliothèque de Québec. Vérifiez auprès de votre bibliothèque.

11 réflexions sur “Guide d’un astronaute pour la vie sur Terre | Chris Hadfield

  1. Ping : Plus de 50 livres pour atteindre vos objectifs | Julie lit au lit

  2. Ping : 5 activités à ne pas manquer au Salon du livre de Montréal | Julie lit au lit

  3. Ping : 25 livres en 140 caractères | Julie lit au lit

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s