Chroniques birmanes | Guy Delisle

Couverture du roman graphique "Chroniques birmanes" de Guy Delisle, chez Delcourt (Shampoing.)

Tout comme pour Chroniques de Jérusalem et Pyongyang, Guy Delisle nous partage son quotidien dans un pays où il vit pour quelques mois. Il nous fait découvrir la Birmanie (Myanmar) a travers ses yeux de conjoint d’une employée de Médecins Sans Frontières.

Encore une fois, on apprend beaucoup de choses sur le pays visité, des choses parfois lourdes, qui heureusement sont accompagnées d’une pointe d’humour pour détendre l’atmosphère.

J’ai été bouleversée par la consommation d’héroïne dans ce pays. Il est estimé que 86% des habitants d’un village qu’il visite se piquent chaque jour. Aussi, il y a beaucoup de prostitution (on parle de femmes qui ont 40 clients par jour). Le SIDA se propage. Le régime ne semble pas préoccupé par cette situation. Les joies d’un état totalitaire…

Certains trucs ont changé depuis leur vie au Myanmar. Entre autres, il réfère à l’assignation à domicile d’Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix en 1991, qui a remporté les élections en novembre 2015. Sa maison était tout près de celle de Guy Delisle et sa famille. Il a bien essayé de s’approcher, sans succès.

Tout comme moi, Guy Delisle aime fréquenter les épiceries dans les pays étrangers. Ça permet d’en apprendre tellement sur la culture d’un pays! Je craque pour son idée de collectionner les boîtes de conserve vides et d’en faire des porte-crayons!

Semble-t-il que dans ce roman graphique qu’on voit les début du Guide du mauvais père (j’ai lu les 2 premiers tomes et j’ai aimé).

J’ai débuté Shenzhen pendant le temps des Fêtes. À suivre!

Avez-vous lu du Guy Delisle?

Chroniques Birmanes
Guy Delisle
Les Éditions Delcourt, collection Shampooing
ISBN-13 : 978-2-756009-33-9

Fondé en 2015, Julie lit au lit n’est pas une blogue de lecture comme les autres! Sa valeur ajoutée est l’argent qui est redonné à des organismes œuvrant en alphabétisation, afin que plus de gens aient accès à cette merveilleuse passion qu’est la lecture.

Cet article contient des liens d’affiliation. Grâce à un partenariat avec la coopérative des Librairies indépendantes du Québec, 4% de votre achat (la totalité de mes redevances) sont remis à un organisme œuvrant en alphabétisation. Tous les achats comptent. Il suffit d’utiliser un de mes liens sécurisés. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations.

2 réflexions sur “Chroniques birmanes | Guy Delisle

  1. Ping : Plus de 50 livres pour atteindre vos objectifs | Julie lit au lit

  2. Ping : 50 livres québécois dont j’ai parlé sur le blogue | Julie lit au lit

Exprimez-vous!

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s